Plein ecran

Angleterre : une brigade de pompiers accusée de discrimination envers les Blancs, les tests d’entrée seraient rendus plus difficiles à obtenir pour eux que pour les minorités ethniques

30/01

Une brigade de pompiers est accusée de discrimination, ils auraient rendu les tests d’entrée plus difficiles à réussir pour les hommes blancs que pour les femmes et les minorités ethniques.

Les hommes blancs qui postulent aux services d’incendie des West Midlands doivent obtenir une note de 70% dans un test, alors que les femmes et les minorités ethniques n’ont besoin que de 60%.

Au fil des ans, beaucoup de petits garçons ont rêvé d’être pompier lorsqu’ils seraient grands.

Maintenant, il semble que pour certains d’entre eux, atteindre cet objectif est devenu un peu plus difficile.

Une brigade de pompiers a été accusé de discrimination après qu’il ait été affirmé que les hommes blancs devaient obtenir de meilleurs résultats aux examens de recrutement que les femmes ou les membres de minorités ethniques.

Lorsqu’ils postulent pour un poste aux services d’incendie des West Midlands, ils doivent obtenir une note de 70 % à un test de raisonnement verbal et numérique pour se qualifier pour le prochain tour.

Mais les femmes et les membres des groupes ethniques noirs, asiatiques ou autres minorités ethniques n’ont besoin que de 60 pour cent.

La source, qui ne voulait pas être citée, a déclaré que le programme de recrutement, lancé fin 2017, coûtait 100 000 livres sterling par an. « C’est une discrimination directe à l’égard des hommes blancs », a-t-il dit. « Non seulement ils font de la discrimination contre une grande partie des Blancs, mais ils utilisent aussi d’énormes sommes d’argent public pour le faire. »

Ce n’est pas juste pour les membres de la communauté qui, à juste titre, s’attendent à ce que les meilleures personnes pour le poste soient choisies pour servir en première ligne. C’est difficile à avaler de savoir que les gens n’ont pas pu réaliser leur carrière de rêve parce qu’ils sont trop blancs ou trop masculins ».

Le service d’incendie des West Midlands veut que 60 % des nouvelles recrues soient des femmes et que 35 % d’entre elles appartiennent à des groupes ethniques noirs et minoritaires d’ici 2021.

La source a affirmé que, dans le but d’atteindre cet objectif, le taux de réussite avait été modifié pour faciliter le passage du test pour les membres de ces groupes.

(…) Daily Mail

Assemblée : face à Alexis Corbière, une députée LREM la joue cour de récré
En Seine-Saint-Denis, "la vie entre parenthèses" des gardiens de prison venus du Nord

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu