Plein ecran

Les 80 km/h ont-ils vraiment permis d’épargner 116 vies depuis juillet, comme l’assure Edouard Philippe ?

29/01

Le Premier ministre Edouard Philippe a défendu, lundi 28 janvier, l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur certains tronçons. Selon lui, cette mesure a sauvé 116 vies depuis le 1er juillet. Mais dit-il vrai ? Pour parvenir au résultat de « 116 vies épargnées », l’observatoire de la sécurité routière a calculé la « différence entre le nombre de tués au cours du second semestre 2018 par rapport à la moyenne 2013 – 2017 ».

Problème, si l’on veut refaire ce calcul, il n’y a aucun chiffre disponible concernant les accidents qui ont eu lieu sur des tronçons limités à 80 km/h. Le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe le concède, il s’agit d’une évaluation à partir des accidents hors agglomération : « Nous sommes sur des estimations, mais qui sont suffisamment éloquentes pour pouvoir être indiquées avec précision ».

L'Office de lutte contre la cybercriminalité exige le retrait du photomontage d'un particulier sur l'exécutif
Une entreprise bruxelloise filiale de Publicis fait du lobbying secret pour l’Arabie Saoudite

Commentaires

Accueil
Menu
X