Plein ecran

Le vendredi saint, férié uniquement pour les chrétiens : l’Autriche condamnée pour discrimination par la Cour de justice de l’UE

23/01

Un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne publié ce mardi impose à l’Autriche de changer sa législation. Elle ne pourra plus octroyer un jour férié payé le vendredi saint qu’aux chrétiens : c’est une discrimination directe fondée sur la religion.

Ce mardi, la Cour de justice de l’Union européenne a condamné l’Autriche pour l’octroi d’un jour férié payé le vendredi saint aux seuls travailleurs appartenant à certaines églises. Cette législation constitue une discrimination directe, a estimé la Cour sise à Luxembourg. Stéphanie Wattier est professeure de droit à Namur, spécialiste des questions liant droit et religion.

(…) LeSoir.be

(…) La CJUE a clairement pris position contre cette législation autrichienne qui révèle une « discrimination directe » qui « a pour effet de traiter différemment, en fonction de la religion, des situations comparables ».

« Aussi longtemps que l’Autriche n’aura pas modifié, afin de rétablir l’égalité de traitement », elle estime qu’« un employeur privé (…) a l’obligation d’accorder également à ses autres travailleurs (d’autres confessions, ndlr) le droit à un jour férié le Vendredi saint, pour autant que ces derniers aient au préalable demandé à leur employeur de ne pas devoir travailler ce jour-là, et, par voie de conséquence, de reconnaître à ces travailleurs le droit à une indemnité complémentaire à la rémunération perçue pour les prestations accomplies durant cette journée ».

(…) SaphirNews

Avec le traité d’Aix-la-Chapelle, la France et l’Allemagne font un pas vers une armée européenne
Philippines : référendum sur la création d'un territoire autonome musulman

Commentaires

X
Accueil
Menu