Plein ecran

Confolens (16) : sa porte vandalisée, un élu macroniste est obligé de sortir de chez lui par la fenêtre (MàJ)

23/01

Les 82 conseillers communautaires de Charente limousine ont signé une lettre de soutien à leur président Philippe Bouty après les dégradations dont ont été victimes son domicile et son véhicule

Leur lettre de soutien

 


Réveil difficile pour Philippe Bouty. Le président de la Communauté de communes de Charente Limousine, a eu la surprise de découvrir les portes de son domicile et de son garage bloquées à la mousse polyuréthane, rapporte le quotidien départemental Charente libre

Lundi 21 janvier au matin, l’élu, connu pour être « un soutien d’Emmanuel Macron », n’a pas pu sortir de chez lui, à Confolens (Charente). S’il a pu s’extraire par la fenêtre, il a également eu la surprise de trouver la même mousse qui obstruait le pot d’échappement de sa voiture. « J’ai fait démarrer ma voiture et je ne me suis pas rendu compte du bruit. Au bout d’un moment, des gaz d’échappement sont remontés dans la voiture »

[…] Quatre distributeurs d’agences bancaires ont également été pris pour cible la même nuit, avec le même procédé.

« On s’attaque […] au symbole de la République » 

« On s’attaque au domicile d’un élu, on s’attaque quelque part au symbole de la République », a condamné la victime. « On ne peut pas laisser passer ça parce que ce sont des actes gratuits et ce n’est pas comme ça que l’on arrive à résoudre les problèmes, c’est par le dialogue », a-t-il poursuivi, soulignant qu’il n’était « ni un soutien ni un opposant à ce mouvement » des « gilets jaunes ».

VA

Philippines : référendum sur la création d'un territoire autonome musulman
Palaiseau (91) : un élève et un surveillant blessés devant un lycée par des jeunes armés de marteaux, couteaux, hachoirs

Commentaires

Accueil
Menu
X