Plein ecran

Naples : Un migrant nigérian agresse une femme en pleine rue, la police le sauve du lynchage. Salvini: « On va le renvoyer dans son pays! »

23/01

Il a attrapé par les épaules une femme de 54 ans et a tenté de la violenter. La victime s’est mise à hurler, attirant l’attention de quelques passants et de la police. L’intervention des agents de police qui étaient dans le secteur a été providentielle: en plus d’avoir secouru la femme, ils ont empêché la foule de lyncher l’homme.

C’est arrivé hier soir rue Poerio à Naples. Un migrant nigérian de 41 ans a fini en cellule pour violence sexuelle. Il était en Italie depuis dix ans et avait fait plusieurs demandes de protection internationale.

D’après les enquêteurs, l’homme, profitant de la distraction de la femme qui était en train de téléphoner, lui a passé un foulard autour du cou, et l’a entraînée dans une ruelle, tentant d’abuser d’elle […]. A la vue des policiers, l’homme a essayé de s’enfuir, mais il a été rattrapé et bloqué. Les policiers l’ont fait monter en voiture immédiatement, pour éviter qu’il ne se fasse agresser par quelques passants…

ANSA Campania, Il Mattino

Salvini : « On va le renvoyer dans son pays! »

« Merci aux policiers qui sont intervenus et aux bons citoyens qui les ont alertés […]. On est train de s’occuper de renvoyer le Nigérian, un récidiviste, dans son pays. Ce monsieur bénéficiait de la protection humanitaire, un statut qui, par le passé, a été concédé beaucoup trop généreusement, et qui plaisait beaucoup à la gauche. »

C’est ce qu’a déclaré le Ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, à propos de l’arrestation d’un Nigérian pour agression sexuelle rue Poerio à Naples. Il est revenu sur cet épisode en direct sur facebook.

« On ne demande que le respect des règles. A Naples, un Nigérian qui avait reçu l’asile humanitaire a essayé de violer une femme. Il ne fuyait pas la guerre, la guerre il nous l’a apportée à Naples.
[…]
Ce dégoûtant était là aux frais des Italiens, et il a essayé de violer une Italienne. Je vais faire en sorte qu’il soit mis dans un aller simple en direction du Nigeria. Je ne vois pas l’utilité de nous encombrer de délinquants venus d’autres parties du monde. »

Il Mattino

Alexandre Langlois (VigiPolice) : "Nos directeurs falsifiaient les chiffres de la délinquance à la baisse et touchaient des primes dessus"
Le traité d’Aix-La-Chapelle serait inconstitutionnel selon un professeur de droit (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu
X