Plein ecran

Des clients croient voir Allah sur du papier toilette et obtiennent son retrait (MàJ)

24/01

24/01/18

Alors que des vidéos de clients appelant à boycotter Marks & Spencer et saisissant des associations musulmanes devenaient virales sur les réseaux sociaux, la marque a décidé de retirer «définitivement» de la vente ce papier hygiénique en France.

A-t-elle eu «des hallucinations?», comme le suggère un employé de Marks&Spencer? Toujours est-il qu’une cliente du magasin de La Défense, près de Paris, a cru distinguer le nom d’Allah sur du papier toilette vendu par le magasin. L’inscription mise en cause est en fait…le dessin stylisé d’une feuille d’aloe vera. Mais alors que la vidéo de la cliente, appelant à boycotter la marque et saisissant des associations musulmanes, devenait virale sur les réseaux sociaux, Marks & Spencer a décidé de retirer «définitivement» de la vente ce papier hygiénique, que l’enseigne britannique commercialise pourtant depuis cinq ans.

(…) Le Figaro


22/01/18



Des appels au boycott de Marks & Spencer ont été lancés à la suite de la découverte présumée du mot « Allah » sur le papier hygiénique de la marque du supermarché.
[…]
« Récemment, j’ai acheté du papier hygiénique chez Marks & Spencer et subhan’Allah (Gloire à Dieu) quand j’en ai ouvert un, il porte le nom d’Allah, comme vous pouvez le voir.

« Alors s’il vous plaît, frères et sœurs, n’achetez pas ce papier hygiénique, ou essayez de boycotter Marks & Spencers, incha’Allah (si Dieu le veut) car chaque papier hygiénique porte le nom d’Allah. »
[…]
Ce ne serait pas la première fois qu’une grande entreprise ait des soucis en adoptant involontairement l’écriture islamique sur des produits populaires.

En 1997, Nike avait retiré 38 000 paires de chaussures de sport portant un logo offensant pour les musulmans d’Amérique et a accepté de ne pas vendre la nouvelle gamme en Grande-Bretagne, après que la société a utilisé un logo destiné à ressembler à des flammes sur une ligne de chaussures de basket-ball qui, selon le Council on American- Islamic Relations (CAIR), ressemblait au mot « Allah » écrit en arabe.

En janvier de l’année dernière, le magasin de vêtements H&M a retiré une série de chaussettes des étagères après que les clients se sont plaints qu’une partie du motif ressemblait au mot arabe pour Allah écrit à l’envers.

Il y a à peine une semaine, le géant mondial de la vente en ligne Amazon a annoncé sa décision de retirer de son site une sélection de produits contenant des écritures islamiques à la demande d’un groupe américano-musulman de défense des droits civils. Les produits controversés comprenaient des housses de siège de toilette ornées d’une iconographie islamique.

iambirmingham

Italie : menacé par des juges pro-migrants, Salvini promet que sa ligne "ne changera pas" et reçoit un soutien massif sur Twitter
Du fumier et du foin déposés devant quatre permanences de députés LREM de la région parisienne

Commentaires

Accueil
Menu
X