Plein ecran

Allemagne : Un imam devient chrétien. « Ma famille et mes amis veulent me tuer. »

18/01

La persécution des chrétiens dans le monde augmente. L’année dernière, plus de 4 100 chrétiens ont été assassinés pour leurs convictions – comme l’indique l’agence de recherche Open Doors dans son World Tracker Index 2019. C’est 48% de plus qu’à la même période l’an dernier – et le nombre de cas non signalés est élevé.

Haroon Masih (34 ans, nom modifié) porte une perruque et une barbe factice. Il ne veut pas être reconnu parce qu’il est menacé de mort dans son pays d’origine. Il est passé de l’islam au christianisme. Il est menacé de mort dans son Pakistan natal. Sa famille l’a déclaré mort, elle ne veut rien savoir de lui.

« Personne ne m’aime, tout le monde veut me tuer. Même mes amis et ma famille », déclare Haroon au site d’information BILD. Des compatriotes ont également tenté de le tuer en Allemagne, sa nouvelle patrie. Le motif : Il était imam et il est chrétien aujourd’hui.

Le Pakistan se trouve au cinquième rang dans la triste liste des persécutions chrétiennes. Les chrétiens sont souvent accusés de blasphème, généralement arbitrairement – un propos négatif à l’encontre du prophète de l’islam ou une critique de l’islam suffit. On y risque la prison, voire la mort dans certains cas.

Selon Open Doors, pratiquer la foi chrétienne est un blasphème au Pakistan. Ce n’est qu’en Libye, en Somalie, en Afghanistan et en Corée du Nord que les conditions pour les chrétiens sont encore plus précaires.

 

 

Visite de Macron à Souillac (46) : tensions entre Gilets Jaunes et policiers, des dizaines d’habitants scandent "Macron démission !"
Guben (All.) : Un conflit dégénère dans un foyer pour demandeurs d'asile. Deux employés sont attaqués à la hache

Commentaires

Accueil
Menu
X