Plein ecran

Grèce : l’amiral Evangelos Apostolakis nommé ministre de la Défense après la démision de son prédécesseur opposé au nouveau nom de la Macédoine

14/01

Le chef d’état-major des armées, l’amiral Evangelos Apostolakis, a accepté aujourd’hui d’assumer le portefeuille de ministre de la Défense, après la démission de son prédécesseur qui porte un coup à la majorité du premier ministre grec Alexis Tsipras.

« J’ai accepté d’assumer le poste du ministre de la Défense, c’est un honneur pour moi (…) l’actuelle situation requiert le compromis et l’unité », a dit Evangelos Apostolakis aux médias avant une réunion aujourd’hui avec le premier ministre, Alexis Tsipras. La démission, hier, de son prédécesseur Panos Kammenos, dirigeant par ailleurs du petit parti souverainiste Grecs Indépendants (Anel) jusqu’ici allié au gouvernement Tsipras, et fervent opposant du nouveau nom de la Macédoine, a mis fin à cette coalition gouvernementale. Celle-ci datait de 2015, lors de l’élection au pouvoir de la gauche Syriza du premier ministre. (…)

Le Figaro avec l’AFP

Les députés macédoniens ont accepté vendredi de rebaptiser leur pays « République de Macédoine du Nord » et il appartient désormais au parlement grec de se prononcer sur ce nouveau nom, conformément à l’accord de Prespes conclu entre la Grèce et la Macédoine le 17 juin, qui met fin à près de 30 ans de litige.

Aux termes de cet accord, la Grèce s’est engagée à lever son veto à l’entrée de la Macédoine dans l’Otan ainsi qu’aux négociations d’adhésion à l’Union européenne de ce petit pays balkanique. (…)

Ouest France

 

Immigration : L’Espagne empêche le bateau de l’ONG Open Arms de prendre la mer
Congo : Troposphère 6, le programme spatial soutenu par des Suisses, rêve de tutoyer les étoiles

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu