Plein ecran

Pont-à-Mousson (54), 6 h du matin : le RAID arrête un Gilet Jaune soupçonné d’avoir participé à des violences

11/01

Le RAID a interpellé, ce jeudi matin, à Pont-à-Mousson, l’un des gilets jaunes soupçonné d’avoir participé aux violences contre la police commises lors de la dernière manifestation à Epinal.

(…) Ils sont une dizaine, cagoulés, casqués et habillés tout en noir. Des ombres dans la nuit. Ils sont armés jusqu’aux dents, portent d’impressionnantes protections dignes de Robocop et certains sont équipés de lourds boucliers.

Leur présence à Pont-à-Mousson est liée l’enquête sur les exactions commises lors de la dernière manifestation des gilets jaunes à Epinal. Une voiture de police a notamment été retournée.

Une image spectaculaire auquel la justice a décidé de répondre par une autre image spectaculaire, celle des hommes du RAID en train d’arrêter l’un des casseurs présumés dont le domicile a été localisé à Pont-à-Mousson.

Le suspect habite au rez-de-chaussée. Les superflics installent en silence un vérin devant sa porte. Quelques crissements. Puis deux grands cracs. La porte est défoncée. Tout se joue ensuite en une poignée de secondes et quelques cris de surprise.

Le suspect est interpellé et menotté alors qu’il est encore au lit avec sa compagne. Il n’a rien eu le temps de faire. Les hommes du RAID quittent les lieux et laissent le gilet jaune entre les mains des enquêteurs du SRPJ de Nancy et de la BSU d’Epinal.

(…) L’Est Républicain

Frontières : Des alternatives high-tech au mur
Le Vigan (Gard) : France 3 fait la promotion du centre pour migrants le lendemain de l’annonce du meurtre d’un habitant par un migrant

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu