Plein ecran

Allemagne : un député du parti anti-immigration AfD tabassé et laissé pour mort après une attaque « politiquement motivée »

08/01

La classe politique allemande est sous le choc, ce mardi 8 janvier, après une très violente agression qui a eu lieu à l’encontre d’un député du parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD). De nombreux responsables politiques allemands ont condamné cette attaque qui serait «politiquement motivée» d’après la police.

Le sexagénaire est allongé la tête en sang, une large balafre barre son front. C’est le résultat de la brutale agression qu’a vécue ce député de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), Frank Magnitz, lundi 7 janvier à Brême. L’élu a été attaqué par trois hommes camouflés. La police estime que l’agression est politiquement motivée.

L’image du député inconscient a été diffusée par l’AfD qui dénonce dans un communiqué une agression due à « une campagne de haine de la classe politique et des médias ». L’été dernier, les locaux du parti à Brême avaient été attaqués et jeudi dernier, un explosif caché dans une poubelle a largement endommagé un bureau de l’AfD en Saxe.

(…) RFI

Service national : l'Observatoire de la laïcité préconise d'autoriser les jeunes de 14 à 16 ans à porter des signes religieux (MàJ : refus de Blanquer)
Persan (95) : vidée de ses habitants après un incendie, une résidence en proie au pillage

Commentaires

Accueil
Menu
X