Plein ecran

Service national : l’Observatoire de la laïcité préconise d’autoriser les jeunes de 14 à 16 ans à porter des signes religieux (MàJ : refus de Blanquer)

09/01

09/01/2019



06/01/2019

(…) Le membre du gouvernement chargé de mettre en oeuvre le service national universel est Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès de Jean-Michel Blanquer au ministère de l’Education nationale. Qui dit nouveau dispositif, dit nouvelles dispositions légales et débats juridiques : c’est ici qu’entre en scène l’Observatoire de la laïcité, que Gabriel Attal a missionné pour lui fournir une étude sur « l’application du principe de laïcité et sa promotion dans le cadre du futur service national universel« .

La mesure phare du document mérite en effet qu’on s’y arrête : l’Observatoire souhaite que le principe d’interdiction des signes religieux ostensibles (voile islamique, kippa, turban, croix chrétienne de taille importante) en vigueur à l’école publique ne s’applique pas aux jeunes de 14 à 16 ans lors des quinze jours en internat de leur service national universel.

(…) L’Observatoire de la laïcité plaide donc pour un détricotage du cadre juridique issu du règlement de 1998 et de la loi de 2004. Si le gouvernement suit les recommandations de l’étude, les jeunes de 14 à 16 ans, qui ne peuvent pas arborer de signes religieux à l’école, seront par contre autorisés à porter voiles, kippas, turbans et croix lors de leur service national universel. Une mesure qui risque d’ajouter au flou ambiant, alors que la loi de 2004 est souvent mal comprise et attaquée par les adversaires de la laïcité qui cherchent à la faire passer pour discriminante.

(…)

Lire l’intégralité de l’article (Marianne.fr)

Trump défend son mur : "Au fil des ans, des milliers d’Américains ont été brutalement tués par des immigrés clandestins" (MàJ)
Allemagne : un député du parti anti-immigration AfD tabassé et laissé pour mort après une attaque "politiquement motivée"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu