Plein ecran

Consultation du Cese : l’abrogation du « mariage pour tous » arrive en tête des propositions car les votes ont été gonflés par la mobilisation numérique des réseaux conservateurs

06/01

Lors de la consultation nationale lancée par le Cese, l’abrogation du mariage pour tous a été la proposition la plus votée, provoquant un tollé. Cependant, les votes ont été gonflés par la mobilisation numérique des réseaux conservateurs. Décryptage.

C’était un des instruments censés répondre à la crise de démocratie que soulève le mouvement des Gilets jaunes. La consultation citoyenne, lancée le 15 décembre dernier par le Conseil économique, social et environnemental (Cese), s’est achevée vendredi 4 janvier non sans créer une polémique. Car c’est la proposition d’abroger la loi Taubira sur le mariage pour tous qui est arrivée en tête.

D’autres propositions conservatrices tels que « bâtir enfin une vraie politique familiale » (4 600 votes) et « référendum d’initiative citoyenne sur le projet de loi Bioéthique » (3 000 votes) ont également eu des résultats notables.

Ces résultats sont-ils significatifs ?

Le Cese proposait de s’exprimer sur six thématiques : « inégalités sociales », « justice fiscale », « inégalités territoriales », « pouvoir d’achat », « participation des citoyens » et « transition écologique ». Selon les chiffres affichés sur le site, 31 040 participants ont déposé 9 059 propositions et 260 854 votes ont été effectués.

Un peu plus de trente et un mille participants, c’est peu. La consultation a sans doute pâti d’une faible médiatisation lors de son lancement. La dépêche écrite par l’Agence France-Presse le 14 décembre à cette occasion a d’ailleurs été peu reprise dans les médias. L’initiative du Cese a également souffert d’une période de lancement défavorable : les fêtes de fin d’année. (…)

Pourquoi l’émergence de ces propositions ?

En réalité, les contributions les plus votées ont souvent été déposées par des réseaux militants très marqués à droite. Celle pour l’abrogation de la loi Taubira a ainsi été déposée par le collectif « On lâche rien » mobilisé depuis 2012 sur ce sujet. La proposition déposée contre « la PMA pour toutes » prévue pour la loi sur la bioéthique de 2019 a, quant à elle, été soumise par le réseau conservateur « L’Avenir pour tous », une autre émanation de « La Manif pour tous ».

(…)

France 24

 

Grèce : un prêtre orthodoxe tabassé par deux migrants syriens devant son église à Athènes
Meiningen (All.) : un jeune Allemand témoigne avoir été roué de coups et mordu au nez par trois Afghans et un Syrien

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu