Plein ecran

« Gilets jaunes » : Macron tenté par une réponse sécuritaire

06/01

Après les violences de samedi, l’exécutif essaie de reprendre la main, en n’écartant pas un renforcement de la riposte policière.

Tournant ou posture ? Après l’acte VIII des « gilets jaunes », entaché par un déferlement de violences et l’intrusion au tire-palettes dans la cour du porte-parolat du gouvernement, rue de Grenelle à Paris, l’exécutif bombe le torse et promet une contre-offensive. Matignon planche sur « une réponse d’une grande fermeté et sans complaisance par rapport à ce qui s’est passé », selon un conseiller. Dimanche, le premier ministre, Édouard Philippe, a réuni son ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et son secrétaire d’État, Laurent Nuñez, pour en définir les contours. « Le gouvernement avait durci le ton sans vraiment durcir son action », estime un ministre. Lequel croit savoir qu’il y « aura désormais des mesures plus fortes comme l’établissement de listes de casseurs, des arrestations plus systématiques, des consignes de plus grande fermeté aux forces de l’ordre ».

(…) Le Figaro

Meiningen (All.) : un jeune Allemand témoigne avoir été roué de coups et mordu au nez par trois Afghans et un Syrien
Mort mystérieuse d'une figure de Corbeil (91) : Mamadou Kébé se présentait comme un pilier du système Dassault

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu