Plein ecran

Thaïlande : la jeune Saoudienne ayant renoncé à l’islam ne sera « pas renvoyée contre son gré » (MàJ : le Canada lui accorde l’asile)

J-2

13/01/2019

L’adolescente saoudienne qui a fui son pays, affirmant que sa vie était en danger si elle rentrait, a obtenu l’asile au Canada. Bloquée en Thaïlande, Rahaf Mohammed al-Qunun a embarqué, vendredi 11 janvier au soir à bord d’un vol Korean Airlines pour Séoul avant de prendre un avion pour Toronto, où elle est arrivée samedi.

L’annonce a été faite, vendredi, par le premier ministre canadien, Justin Trudeau, qui a indiqué avoir répondu favorablement à une demande du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés pour accueillir la jeune femme, qui aura 18 ans en mars. « Le Canada est un pays qui comprend l’importance de défendre les droits humains et de défendre les droits des femmes », a-t-il déclaré.

[…]

Le Monde


07/01

La jeune Saoudienne de 18 ans, qui a fui sa famille et a été arrêtée dimanche 6 janvier à l’aéroport de Bangkok, ne sera « pas renvoyée contre son gré », a indiqué lundi le chef de la police de l’immigration thaïlandaise.

(…) L’Obs


06/01

Une Saoudienne âgée de 18 ans arrêtée dimanche à l’aéroport international de Bangkok assure craindre pour sa vie si elle est rapatriée par les autorités thaïlandaises, qui ont confirmé lui avoir refusé l’entrée dans le pays à son arrivée du Koweït.

Elle a déclaré à la BBC qu’elle avait renoncé à l’islam et qu’elle craignait d’être renvoyée de force en Arabie saoudite et tuée par sa famille.

(…) Elle a expliqué avoir tenté de fuir des mauvais traitements infligés par sa famille. « Ma famille est stricte et m’a enfermée dans une pièce durant six mois simplement pour m’être coupé les cheveux », a-t-elle déclaré, se disant certaine d’être emprisonnée si elle était renvoyée dans son pays.

« Je suis sûre à 100% qu’ils me tueront dès ma sortie d’une prison saoudienne », a-t-elle ajouté, s’affirmant « effrayée » et « perdant l’espoir ».

Rahaf Mohammed Al-Qunun a été arrêtée dimanche alors qu’elle arrivait en avion depuis le Koweït, a déclaré à l’AFP le chef des services d’immigration thaïlandais, Surachate Hakparn.

(…) « Elle a fui sa famille pour échapper au mariage et craint des ennuis si elle retourne en Arabie saoudite. Nous avons envoyé des responsables pour prendre soin d’elle », a-t-il précisé.

Selon lui, les autorités thaïlandaises ont pris contact « avec l’ambassade d’Arabie saoudite pour se coordonner« .

Afp via Atlantico

Italie : pourquoi Matteo Salvini est populaire
Une membre du CSA s'est étonnée du succès de RT France auprès des Gilets Jaunes

Commentaires

Accueil
Menu
X