Plein ecran

« Tirez sur ces fils de p… ! » : attaques au mortier et insultes en arabe contre des policiers berlinois dans la nuit de la Saint-Sylvestre

06/01

[…] Un film circulant sur Internet est également partagé et commenté par de cercles et des politiciens populistes de droite. Il montre une scène assez longue à Berlin-Schöneberg […] La police ne doute pas de l’authenticité de la vidéo.

[…] Des hommes crient en allemand « Fils de pute », lancent des insultes en arabe, poursuivent les policiers et les filment. Plusieurs « pétards » sont lancés sur les forces de l’ordre et explosent. […]

Berliner Kurier


Comprendre l’arabe est à la fois une bénédiction et une malédiction. Une bénédiction, parce que l’on perçoit aussitôt les dangers et qu’on pourrait mettre en garde, et une malédiction parce que personne ne croirait à vos mises en gardes.

Dans cette vidéo […], j’entends de jeunes arabes parler dans des dialectes syrien, palestinien et libanais. Leur façon de s’exprimer montre aussi qu’ils ont déjà l’expérience du combat et on constate qu’ils ne sont pas nés ici. Ce sont ces jeunes hommes qu’on a applaudis dans les gares. Ce sont ces jeunes hommes qui sont venus ici et ont demandé humblement « asile » et « protection », ce sont ces jeunes hommes qui ont attaqué les garde-frontière quand ils essayaient de les arrêter et ce sont ces jeunes hommes que les juges, peut-être aussi par peur, condamnent toujours à des peines légères.

Voici des extraits :

« Tire sur eux (sur les policiers), tirez ! »
« Allez, les gars, tirez sur celui-là (sur l’un des policiers) »
« Tirez sur eux (sur les policiers), tirez ! »
Puis, en allemand, « Fils de pute »
« Tirez sur eux, ces fils de pute »
Puis, en allemand, « Fils de pute »
« Ok, Samieh (nom masculin), laisse-le, il a eu son compte, ça suffit, laisse-le tranquille »
« Rassemblez-vous et tirez sur eux »

Oui, comprendre l’arabe est à la fois une bénédiction et une malédiction !

Page Facebook d’Imad Karim, cinéaste d’origine libanaise qui vit en Allemagne depuis 1977

(Traduction Fdesouche)

Quand la secrétaire d’État Marlène Schiappa regrette qu’il y ait trop d’ "hommes blancs" dans la haute administration...
"Gilets jaunes": Berger (CFDT) condamne les "factieux", «des gens d'extrême droite et peut-être d'extrême gauche»

Commentaires

Accueil
Menu
X