Plein ecran

Le Figaro s’attaque au « rire très tendancieux » d’une humoriste proche des Gilets Jaunes et lui reproche de ne pas critiquer Marine Le Pen

02/01

Sa vidéo sur le poids des impôts a été visionnée plus de 17 millions de fois sur Facebook. Un énorme succès pour cette humoriste, dont nous avions aimé le spectacle, mais qui use dorénavant d’un discours ouvertement provocateur et vulgaire. Qui n’est pas sans rappeler certaines harangues du Rassemblement national.

(…) Étonnamment, les efforts de La Bajon se concentrent surtout sur Jean-Luc Mélenchon, qui affiche pourtant un franc soutien aux «gilets jaunes». Brocardé pour sa sortie sur la «personne sacrée» qu’il représenterait, elle le soupçonne d’accointance avec le président de la République: «Quand il est face à Emmanuel Macron dans un bar à Marseille, il ne dit rien.» Critique qui ressemble à s’y méprendre à celles assénées habituellement par Marine Le Pen, seule personnalité politique à ne pas subir sa vindicte.

(…) La Bajon pourrait bien répondre qu’elle s’est fendue d’un sketch en 2017 sur Marine Le Pen, lors des élections présidentielles. Elle se gaussait des financements d’assistants parlementaires européens par l’argent public. Mais ça, c’était visiblement avant l’avènement des «Gilets jaunes» dont elle entend apparemment devenir la comique de service.

(…) Le Figaro

Premiers pas en généalogie : remonter au-delà des grands-parents
Algérie : le refoulement de migrants arabes, “question de sécurité nationale”

Commentaires

Accueil
Menu
X