Plein ecran

Le Roundup donne naissance à de « super mauvaises herbes » !

Mai
2010

De même que la lourde utilisation d’antibiotiques a contribué à l’apparition de «supermicrobes» résistant aux médicaments, [un article du New York Times nous apprend que] l’utilisation intensive, par les fermiers américains, du désherbant «Roundup» [marque de l’herbicide dénommé glyphosate, initialement breveté par Monsanto et commercialisé, depuis 2000, par d’autres firmes, sous d’autres noms], a mené à la croissance rapide de nouvelles «super mauvaises herbes», extrêmement tenaces, que le poison industriel n’arrive plus à éradiquer.


De plus en plus de fermiers américains sont confrontés à cette situation, partout, dans l’Est, le Midwest et le Sud du pays, et sont donc conduits à vaporiser leurs champs avec des herbicides encore plus toxiques.

C’est la course folle en avant dans l’empoisonnement des denrées, mais aussi des sols et de l’eau.

Suite et commentaires sur Fortune

La Mairie de Paris finance l’Institut des cultures d’Islam : 22 millions d'euros
Le Roundup donne naissance à de « super mauvaises herbes » !

Commentaires

Accueil
Menu
X