Plein ecran

Allemagne : expulsé en juin, le « meneur » Alassa Mfouapon est de retour en décembre et il redemande l’asile

Déc
2018

Au mois de mai, près de 200 demandeurs d’asile avaient essayé d’empêcher l’expulsion d’un Africain. Certains des meneurs furent expulsés. L’un d’entre eux est maintenant de retour, et il a de nouveau déposé une demande d’asile.

L’intervention de la police à Ellwangen [Bade-Wurtemberg] en mai 2018 avait fait les gros titres dans toute l’Allemagne. Un Congolais devait être expulsé, mais l’opération dut être annulée. Les occupants du foyer de demandeurs d’asile étaient 50 dans un premier temps, puis jusqu’à 200 par la suite, qui s’étaient solidarisés avec cet homme et  avaient attaqué les policiers et leurs véhicules. Certains des meneurs de l’époque furent ensuite expulsés, comme Alassa M., originaire du Cameroun, qui dut partir en juin 2018 pour l’Italie.

Un comité pour M. s’était créé à Stuttgart qui avait lancé sur Internet ce qu’on a appelé l' »Appel d’Ellwangen » : « Ramenez immédiatement Alassa M. en Allemagne ! », peut-on lire sur Change.org, plus de 13 000 personnes signèrent l’appel, dont Ulla Jelpke, députée de « La Gauche » au Bundestag, et le musicien Max Herre. […]

M. est de retour en Allemagne depuis le 21 décembre.

Le « Cercle d’amis » travaillait depuis à son retour : avec succès, comme vient de l’annoncer la SWR [chaîne régionale]. Alassa M. est donc de retour en Allemagne et il a également déposé une nouvelle demande d’asile au Centre régional de premier accueil. Comme une porte-parole du Regierungspräsidium [sorte de préfecture] de Stuttgart l’a confirmé, cela est possible selon la législation allemande.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Die Welt

Auch (32) : A deux pas des locaux de la Police Municipale, il jette une retraitée à terre et lui vole son sac
Incendie à Paris : Richard Ferrand, des élus LREM et des journalistes accusent les Gilets Jaunes (MàJ : l'incendie était d'origine accidentelle)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu