Plein ecran

D974 entre Beaune et Dijon : 42 changements de vitesse sur 36 km

Déc
2018

Selon le magazine Auto Plus, la Départementale 974 entre Beaune et Dijon détient le record de France des variations de limitation de vitesse, avec 42 changements sur 36 kilomètres. « un changement tous les 860 m » ou « toutes les 45 secondes lorsque l’on roule à 80 km/h » soit une sorte de record de France.

Manuel a un avis sur la question : « Je ne dis pas sur une route sinueuse mais sur une belle ligne droite comme celle-là, le 80, avec les camions qui nous bourrent au train, on se fait ch… ! Et avec les radars, les gens ont tellement peur qu’ils roulent à 70. Il suffit d’un instant d’inattention pour se faire choper. »

De son côté, Michel est plus technique : « C’est simple, il y a cinquante ans, je mettais 20 minutes entre Beaune et Dijon maintenant c’est 45 minutes. Et malgré tout, le temps qu’on passe à surveiller les panneaux et les flics derrière les panneaux, on ne regarde plus la route. C’est plus que pénible, vous avez à peine le temps de monter à 90 km/h qu’il faut déjà repasser à 80… et ensuite à 70. »

Il ne reste plus qu’à prendre la route et, d’emblée, en 3 minutes chrono, le ton est donné. Après un saut de puce à 90 km/h, le panneau 80 déboule avant, quelques centaines de mètres plus loin, un passage à 70 km/h avant l’entrée à Ladoix-Serrigny.

De village en village, tout de même assez rapprochés, la même sensation se confirme, avec en prime des créneaux de dépassement, eux aussi limités à 90 km/h. Au final, cette succession d’accélérations et de ralentissements donne un peu le tournis. Et au moment où apparaît le seul et unique radar du parcours, vers Marsannay-la-Côte, le doute s’installe franchement. Quel était le dernier panneau croisé au fait ?

(…) L’est Républicain

Le réseau ferroviaire secondaire toujours plus menacé
Vu du Sénégal : Aides financières de l'étranger "Ces milliards qui nous donnent le droit à la paresse"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu