Plein ecran

D974 entre Beaune et Dijon : 42 changements de vitesse sur 36 km

26/12

Selon le magazine Auto Plus, la Départementale 974 entre Beaune et Dijon détient le record de France des variations de limitation de vitesse, avec 42 changements sur 36 kilomètres. « un changement tous les 860 m » ou « toutes les 45 secondes lorsque l’on roule à 80 km/h » soit une sorte de record de France.

Manuel a un avis sur la question : « Je ne dis pas sur une route sinueuse mais sur une belle ligne droite comme celle-là, le 80, avec les camions qui nous bourrent au train, on se fait ch… ! Et avec les radars, les gens ont tellement peur qu’ils roulent à 70. Il suffit d’un instant d’inattention pour se faire choper. »

De son côté, Michel est plus technique : « C’est simple, il y a cinquante ans, je mettais 20 minutes entre Beaune et Dijon maintenant c’est 45 minutes. Et malgré tout, le temps qu’on passe à surveiller les panneaux et les flics derrière les panneaux, on ne regarde plus la route. C’est plus que pénible, vous avez à peine le temps de monter à 90 km/h qu’il faut déjà repasser à 80… et ensuite à 70. »

Il ne reste plus qu’à prendre la route et, d’emblée, en 3 minutes chrono, le ton est donné. Après un saut de puce à 90 km/h, le panneau 80 déboule avant, quelques centaines de mètres plus loin, un passage à 70 km/h avant l’entrée à Ladoix-Serrigny.

De village en village, tout de même assez rapprochés, la même sensation se confirme, avec en prime des créneaux de dépassement, eux aussi limités à 90 km/h. Au final, cette succession d’accélérations et de ralentissements donne un peu le tournis. Et au moment où apparaît le seul et unique radar du parcours, vers Marsannay-la-Côte, le doute s’installe franchement. Quel était le dernier panneau croisé au fait ?

(…) L’est Républicain

Le réseau ferroviaire secondaire toujours plus menacé
Vu du Sénégal : Aides financières de l'étranger "Ces milliards qui nous donnent le droit à la paresse"

Commentaires

Accueil
Menu
X