Plein ecran

Accord entre Rome et la Commission européenne sur le budget italien

Déc
2018

La coalition populiste au pouvoir à Rome et la Commission européenne se sont entendues mercredi sur le budget 2019 de l’Italie, qui a notamment accepté de reporter deux mesures phares, après un long bras de fer, a annoncé le vice-président de l’exécutif européen, Valdis Dombrovskis.

L’accord prévoit 10,25 milliards d’euros d’économies budgétaires, en partie grâce au « report de l’entrée en vigueur des deux principales mesures » du gouvernement italien: la réforme des retraites et le revenu de citoyenneté, un revenu minimum en faveur des plus défavorisés, a expliqué Valdis Dombrovskis.

Cette solution « n’est pas idéale, mais elle permet d’éviter à ce stade l’ouverture d’une procédure pour déficit excessif », a-t-il ajouté à propos du budget italien, jusqu’alors jugé « hors des clous européens ».

L’accord conclu mercredi porte sur un déficit public à 2,04% du Produit intérieur brut (PIB) -contre 2,4% au départ– avec une prévision de croissance ramenée à 1% pour l’an prochain au lieu de 1,5%.

Il doit permettre d’éviter une aggravation de l’énorme dette de l’Italie, qui s’élève à environ 130% de son produit intérieur brut (PIB). […]

Outre le report de la réforme des retraites et du revenu de citoyenneté, d’autres économies doivent être réalisées sur les investissements italiens, qui seront partiellement compensés par les fonds européens. […]

RTBF

La Fère (02) : Une école hors-contrat pour les enfants de la France périphérique
Immigration: le réquisitoire d'Alain Finkielkraut contre le pacte de Marrakech (Vidéo)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu