Plein ecran

Italie : des migrants sèment la terreur dans un centre pour empêcher l’expulsion de 6 Nigérians, les policiers attaqués

Déc
2018

Une révolte a éclaté lorsque la police a voulu sortir six citoyens nigérians du centre permanent du Palazzo San Gervasio en vue de leur transfert vers le CPR de Ponte Galeria à Rome.

Certains des résidents du centre pour migrants, une quinzaine au total, sont montés sur le toit et ont tenté d’attaquer les policiers.

La police a réussi à les bloquer et à rétablir le calme en arrêtant deux Nigérians âgés de 38 et 23 ans accusés de violence et et d’avoir endommagé gravement les lieux.

Un véritable soulèvement a été déclenché pour empêcher certains représentants de la police de rapatrier six Nigérians.

Selon des journaux locaux, trois carabiniers et deux policiers s’apprêtaient à escorter des étrangers destinés à retourner dans leur pays d’origine, lorsqu’un incendie s’est déclaré à l’intérieur de la structure.

Pour aggraver encore la situation, les autorités ont été prises d’assaut par un groupe de rebelles. Les cinq hommes en uniforme ont été brutalement attaqués et ciblés avec toutes sortes d’objets.

En plus de l’incendie et du mobilier détruit, certains couloirs ont été inondés.

Il Giornale

Merci à JB Moquelin

Sondage : 6 Parisiennes sur 10 refuseraient de se mettre en couple avec quelqu'un originaire d'Afrique ou du Moyen-Orient (MàJ)
Castaner compare l'incendie d'une "statue de rond-point" à la destruction des "Bouddhas géants de Bâmiyân" par les talibans (vidéo)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu