Plein ecran

Paris : l’Atelier des artistes en exil récompensé

18/12

Créé en 2017 à Paris, l’Atelier des artistes en exil permet de soutenir des artistes qui ont trouvé refuge en France. Il reçoit ce mardi le prix Culture pour la paix de la Fondation Chirac.

C’est un havre de paix pour des artistes menacés dans leurs pays. Sur un étage de 1000 m² d’un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris, 200 artistes du monde entier viennent peindre, sculpter, danser, chanter, faire de la musique. Judith Depaule et Ariel Cypel, anciens dirigeants de Confluences, lieu de promotion culturel, sont à l’origine de ce projet unique en France et en Europe.

« L’idée, explique Judith Depaule, est de fournir des espaces de travail à des artistes en exil, de les accompagner de la façon la plus individualisée possible, et des aider dans leurs démarches administratives ». Ceux qui ne sont pas francophones peuvent suivre des cours d’apprentissage du français.
(…)

France Inter

Loire-Atlantique : le conseil départemental opposé au rattachement à la Bretagne, mais favorable à un référendum
François Sureau, avocat et écrivain, revient sur le langage de la technocratie actuelle : "C'est un langage de maboule, une langue invraisemblable "

Commentaires

Accueil
Menu
X