Plein ecran

Un député LREM victime d’intimidation par des gilets jaunes : « Sans les gendarmes, j’aurais fini à poil avec du goudron et des plumes »

Déc
2018

Un député de la majorité une nouvelle fois victime d’intimidations. Le député LaREM de l’Eure, Bruno Questel, a fait état samedi de coups de feu tirés avec des fusils de chasse devant son domicile vendredi soir et d’une « tentative d’intimidation de 40 gilets jaunes ».

[…] Il a expliqué que des « gilets jaunes » avaient « organisé une opération à 1 km » de chez lui au rond-point menant à son domicile à Bourgtheroulde, installant « 20 panneaux » sur la route pour « guider » vers son habitation. Entendant ensuite du bruit, l’élu a ouvert sa porte et entendu six coups de feu, sans distinguer les auteurs partis rapidement en voiture.

« Si les gendarmes n’avaient pas été là, les choses auraient été plus compliquées. Sur le moment on est dans un souci de se préserver car la menace est palpable. Je pense que si les gendarmes n’avaient pas été là, j’aurai fini à poil avec du goudron et des plumes. »

L’incident dit-il n’affecte pas pour autant sa volonté de mener son combat politique. « La République ce n’est pas (réclamer) la tête du président de la République parce qu’il ne nous plaît plus » […]

BFMTV

Roland Ries, Maire de Strasbourg: "Nous continuerons de défendre notre vivre ensemble"
Gilets Jaunes : France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants catastrophiste sans préciser qu'il est le référent LREM de la Lozère

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu