Plein ecran

Allemagne : les jeunes du SPD pour le droit d’avorter pendant toute la durée de la grossesse

Déc
2018

Les Jeunes socialistes viennent de montrer lors de leur congrès fédéral [30 nov. – 2 déc.] jusqu’où les réformistes sont prêts à aller dans leur combat pour la libération de la femme. Suppression pure et simple de l’article 218, tel était le contenu de la motion adoptée sous de vifs applaudissements, ce qui revient à donner la possibilité d’avorter pendant toute la durée de la grossesse. En règle générale, je ne prends pas particulièrement au sérieux ce que les Jeunes socialistes votent lors de leurs congrès. Mais depuis que Kevin Kühnert, président des Jeunes socialistes, passe pour être le grand espoir du SPD, il me semble indiqué d’y regarder de plus près.

Certains Jeunes socialistes eux-mêmes ressentent un malaise à l’idée […] qu’on pourrait faire mourir même un enfant parfaitement viable tant qu’il n’a pas encore vu le jour. On trouve sur Youtube une vidéo du débat qui mérite d’être regardée.

On y voit d’abord deux jeunes femmes faire part de leurs inquiétudes. L’une d’entre elles a manifestement une formation médicale, en tout cas elle est en mesure de décrire de façon relativement précise ce que cela signifie lorsque, par exemple, un fœtus de six mois est retiré du ventre de sa mère pour atterrir sur la table d’opération.

Ce qui suit sur la vidéo peut être qualifié sans exagération d’exécution en public. « Vous n’êtes quand même pas sérieuses, j’imagine, quand vous déployez ici une rhétorique aussi pathétique », déclare sous les clameurs une intervenante opposée aux précédentes, sur le T-Shirt de laquelle on voit écrit en grosses lettres le mot « Feminism ». « On a déjà dit que nous devions nous porter garants de quelque chose. Oui, des vivants, des femmes, de leur droit à décider elles-mêmes et non de je ne sais quels enfants à naître. Ceux-là n’ont tout simplement aucun droit. Et les droits fondamentaux, les droits humains, cela vaut en premier lieu pour la femme et ensuite pour tout le reste. » […]

Jan Fleischhauer

(Traduction Fdesouche)

Spiegel

Gilets Jaunes, acte V : Mobilisations en province (en direct)
La grosse colère de Jawad Bendaoud à son arrivée en prison : son iPhone avait été volé

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu