Plein ecran

République centrafricaine : la France donne 130 millions d’euros par an à Bangui

12/12
Florence Parly était en visite en Centrafrique. Au premier jour de son déplacement, ce lundi, la ministre française des armées a réaffirmé l’appui de la France au pays, toujours en proie aux troubles sécuritaires. Un soutien dans un contexte où la Russie a renforcé sa présence sur place et multiplié les investissements ces dernières années.

« La France est le premier partenaire pour l’aide au développement en Centrafrique, avec 130 millions d’aide apportés chaque année ou avec des projets concrets comme la sécurisation de l’aéroport de Bangui […] », a déclaré Florence Parly_. « Je suis ici venue pour redire le soutien de la France à la Centrafrique. Je suis aussi venue réaffirmer la nécessité d’une action coordonnée avec la communauté internationale, car quand on parle de paix et de vies à protéger, il n’y a pas de rivalités ou d’intérêts particuliers qui tiennent« .

Paris doit livrer plus de 1.400 fusils d’assaut et des véhicules amphibies à Bangui. Plus de deux ans après la fin de l’opération Sangaris, le pays reste contrôlé en grande partie par des groupes armés. Près de 200 militaires français continuent de former l’armée centrafricaine et d’appuyer la Minusca, la force de l’ONU.

Croatie : la jeunesse déserte en masse le pays
Attaque à Strasbourg : l'exécutif dénonce les thèses complotistes au sein des «gilets jaunes»

Commentaires

Accueil
Menu
X