Plein ecran

Ce que l’on sait de Chérif C., le tireur de l’attentat de Strasbourg (MàJ : condamné en Allemagne avant d’être expulsé en France)

12/12


Le parcours de délinquant de Cherif C. n’est pas circonscrit aux frontières de l’hexagone. Il a aussi été condamné à Singen, en Allemagne, et à Bâle, en Suisse.

Dans le jugement de tribunal de Singen datant de juin 2016 que L’Express a pu consulter, deux affaires sont mentionnées. En février 2012, le Français s’introduit dans un cabinet dentaire à Mayence où il dérobe un coffre-fort qui renferme 1467 euros en liquide, des timbres d’une valeur de 192 euros et de l’or pour plus de 6500 euros. Il est facilement identifié grâce à un mouchoir contenant son ADN qu’il a abandonné sur les lieux.

En janvier 2016, cette fois, c’est dans une pharmacie d’Engen, dans le sud du Bade-Wurtemberg qu’il pénètre par effraction grâce à un tournevis. Il repart avec un maigre butin: 315 euros trouvés dans le tiroir-caisse avant que l’alarme du magasin ne se déclenche et précipite sa fuite. Là, ce sont les images de la caméra de surveillance qui permettent de remonter jusqu’à lui.

(…) Après avoir purgé sa peine en Allemagne, il a été expulsé vers la France en 2017.

L’Express


11/12

Le suspect recherché ce mardi soir par la police à Strasbourg est un homme de 29 ans originaire du Hohberg, dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg. Ch. Ch. aurait été condamné en 2011 à deux ans de prison, dont six mois ferme pour une agression avec arme (des tessons de bouteille).

Aucune information officielle sur l’identité du suspect n’a été donnée à cette heure. (23h, source DNA).

L’homme recherché ce soir avait alors blessé au visage un adolescent de 16 ans en le frappant avec un tesson de bouteille lors d’une rixe au centre commercial des Halles à Strasbourg.

L’homme suspecté d’avoir tué deux personnes et blessé onze autres mardi soir sur le marché de Noël à Strasbourg devait par ailleurs être interpellé mardi matin par les gendarmes dans une affaire de droit commun, a-t-on appris de source proche du dossier. Le suspect devait être interpellé dans le cadre d’une enquête pour tentative d’homicide, a-t-on précisé de même source. (AFP) […]

DNA



Le tireur, fiché S, est retranché dans le quartier du Neudorf, où des échanges de coups de feu ont eu lieu vers 22 heures. Le Raid est sur place.
Le tireur devait être interpellé ce matin par les gendarmes, indique une source proche du dossier.
La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisi de l’enquête. Un périmètre de sécurité a été installé dans le centre de la ville.

Le Parisien


Haute-Vienne : Une réunion jugée non représentative de gilets jaunes avec des politiciens se transforme en bagarre générale
Croatie : la jeunesse déserte en masse le pays

Commentaires

Accueil
Menu
X