Plein ecran

Seine-Saint-Denis : le département craint la faillite

Déc
2018

Les services départementaux projettent une capacité de désendettement de 41 ans en 2021, si rien ne change. Le président (PS) du conseil départemental demande un rendez-vous au Premier ministre, Édouard Philippe. Le département va-t-il faire faillite ?

«Ce serait la catastrophe, s’alarme Gaëtan Grandi, conseiller départemental (LR) d’opposition. Nous devrions avoir de moins en moins recours à l’emprunt d’année en année.» […] Mais comment ? Les recettes, à hauteur d’1,7 Mds € stagnent depuis trois ans. «Imaginer que notre collectivité peut s’en sortir uniquement avec des économies de gestion n’est pas à la hauteur de la situation, alerte Stéphane Troussel. Nous sommes très contraints, il y a beaucoup de dépenses que nous ne maîtrisons pas !»

A commencer par les allocations individuelles de solidarité (AIS), et en particulier le RSA. Elles représentent 635 M€ de dépenses, sur 2,2 Mds € de budget. Surtout, l’enveloppe gonfle d’année en année. De 450 M€ en 2012, elles sont passées à 700 M€ six ans plus tard. De même, le nombre de mineurs isolés accueillis dans le département, a triplé en trois ans. […]

Deux solutions sont donc évoquées. La première, une meilleure compensation de l’Etat. 173 M€ par an permettrait au département de revenir à une capacité de désendettement de 6 ans. L’autre une « solidarité » entre les départements franciliens.

Le Parisien

Merci à leblob

Nicolas Bay sur le dispositif policier de la manif Gilets Jaunes : «L'Etat déploie en une journée ce qu'il n'a jamais été capable de déployer pour remettre de l'ordre dans les cités» (MàJ)
Un Gilet jaune placé en garde à vue témoigne : « C’est digne de la Corée du Nord »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu