Plein ecran

Seine-Saint-Denis : le département craint la faillite

09/12

Les services départementaux projettent une capacité de désendettement de 41 ans en 2021, si rien ne change. Le président (PS) du conseil départemental demande un rendez-vous au Premier ministre, Édouard Philippe. Le département va-t-il faire faillite ?

«Ce serait la catastrophe, s’alarme Gaëtan Grandi, conseiller départemental (LR) d’opposition. Nous devrions avoir de moins en moins recours à l’emprunt d’année en année.» […] Mais comment ? Les recettes, à hauteur d’1,7 Mds € stagnent depuis trois ans. «Imaginer que notre collectivité peut s’en sortir uniquement avec des économies de gestion n’est pas à la hauteur de la situation, alerte Stéphane Troussel. Nous sommes très contraints, il y a beaucoup de dépenses que nous ne maîtrisons pas !»

A commencer par les allocations individuelles de solidarité (AIS), et en particulier le RSA. Elles représentent 635 M€ de dépenses, sur 2,2 Mds € de budget. Surtout, l’enveloppe gonfle d’année en année. De 450 M€ en 2012, elles sont passées à 700 M€ six ans plus tard. De même, le nombre de mineurs isolés accueillis dans le département, a triplé en trois ans. […]

Deux solutions sont donc évoquées. La première, une meilleure compensation de l’Etat. 173 M€ par an permettrait au département de revenir à une capacité de désendettement de 6 ans. L’autre une « solidarité » entre les départements franciliens.

Le Parisien

Merci à leblob

Nicolas Bay sur le dispositif policier de la manif Gilets Jaunes : «L'Etat déploie en une journée ce qu'il n'a jamais été capable de déployer pour remettre de l'ordre dans les cités» (MàJ)
Un Gilet jaune placé en garde à vue témoigne : « C’est digne de la Corée du Nord »

Commentaires

Accueil
Menu
X