Plein ecran

6 décembre : Saint Nicolas

06/12


(Ci-dessous article déjà publié en 2014, par Horatius)


Depuis 1245 a lieu à Saint-Nicolas-de-Port (en Lorraine)  une procession en hommage à Saint-Nicolas, saint patron de la Lorraine et protecteur des enfants. Tradition vénérable, la 769ème Procession ancestrale aux Flambeaux aura lieu ce soir en la Basilique Saint Nicolas.

Procession ancestrale aux Flambeaux de la Saint Nicolas

Saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine, Saint Nicolas est fêtée le 6 décembre dans certaines régions françaises ainsi que dans de nombreux pays d’Europe (Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Autriche…). Il fait le tour des villes pour récompenser les enfants sages accompagné du père Fouettard chargé de réprimander les enfants terribles ou paresseux.

En France, la fête est surtout célébrée dans l’est et le nord : en Flandre française, dans le nord de la Champagne, les Ardennes, en Franche-Comté, en Alsace où elle est fortement ancrée, et en Lorraine dont saint Nicolas est le saint patron depuis 1477. Elle est fêtée le 6 décembre (ou le 19 décembre pour l’Église orthodoxe).

En Alsace et en Lorraine, les enfants mettent leurs bottes devant la porte afin que Saint Nicolas, patron des écoliers leur apporte le 6 décembre des friandises ainsi que pains d’épice , clémentines et la traditionnelle brioche appelée Mannala (dans le Haut-Rhin) ou Männele (dans le Bas-Rhin) en forme de petit bonhomme. Des défilés et de nombreuses mises en scène sont organisées dans les villes à l’occasion de la fête, comme à Nancy où le défilé traverse la ville avant de d’être accueilli par le Maire, qui lui remet symboliquement les clés de la ville. Par ailleurs Saint-Nicolas de Port, en Lorraine est grand lieu de pèlerinage depuis le Moyen-Age.

D’après la légende, saint Nicolas aurait ressuscité trois enfants qu’un boucher avait découpés et mis au saloir. Cette légende est inspirée de l’évêque Nicolas de Myre, né vers 280 en Asie Mineure et mort le 6 décembre 342 qui fut canonisé pour sa foi et sa grande générosité. Saint Nicolas est souvent accompagné de son âne et par Hans Trapp, communément appelé « le Père Fouettard » qui menace de distribuer des coups de trique aux enfants pas sages ou de les emporter dans son sac.

Saint Nicolas dans les rues alsaciennes

La tradition a été importée aux États-Unis au XVIIe siècle par les immigrés allemands ou hollandais et Saint Nicolas se serait alors transformé en un père Noël plus « convivial », les friandises et cadeaux distribués aux enfants par Saint Nicolas étant progressivement attribués au Père Noël et déconnectés de son contexte religieux.

Lire aussi :

La dévotion à saint Nicolas en Lorraine

Migrants : Les recevoir, sinon payer, proposent Paris et Berlin
Gilets jaunes : Zemmour Vs Ruffin

Commentaires

Accueil
Menu
X