Plein ecran

Gilets jaunes : quand des députés LREM cèdent à la théorie du complot.

06/12

Des militants et députés de LREM ont relayé dans la nuit de mercredi une rumeur grossière selon laquelle le site giletsjaunes.com aurait été créé aux Etats-Unis, juste au lendemain de l’élection de Macron.Gilets jaunes : quand des députés LREM cèdent à la théorie du complot.Gilets jaunes : quand des députés LREM cèdent à la théorie du complot.Gilets jaunes : quand des députés LREM cèdent à la théorie du complot.

Sauf que la date du 15 mai 2017 que l’on voit effectivement, ne correspond pas forcément à la première création du nom de domaine, mais à sa date d’enregistrement sur NameBright, une société gérant la réservation des noms de domaine, offrant une protection privée pour éviter que des personnes découvrent à qui appartient un nom de domaine (une pratique courante).

Ainsi, l’adresse qui figure (à Denver, Colorado) est celle de NameBright, l’entreprise qui gère et vend les noms de domaines. L’entreprise a récupéré le nom de domaine, alors abandonné, le 15 mai 2017 pour le mettre en vente. On peut en effet vérifier que le nom de domaine était par exemple en vente en janvier et septembre 2018.  (…)

L’équipe du compte Team Macron et les quelques députés LREM ayant relayé la rumeur ont tous supprimé son tweet dans la nuit, après avoir été largement moqués par des internautes qui veillaient.

La Chine et l’Inde responsables de la forte hausse des émissions mondiales de CO2
La France va taxer les GAFA dès 2019 si aucun accord n’est trouvé au niveau européen

Commentaires

Accueil
Menu
X