Plein ecran

La République dominicaine ne signera pas le pacte sur les migrations de l’ONU

05/12

La République dominicaine ne signera pas le pacte sur les migrations de l’ONU, craignant que cela ne l’empêche de contrôler sa frontière avec Haïti, le pays le plus pauvre du continent américain, a annoncé mardi Flavio Darío Espinal, consultant juridique de l’exécutif. « Son adoption générerait des engagements pour l’Etat dominicain qui pourraient saper sa capacité à faire valoir ses normes migratoires et à appliquer efficacement les politiques migratoires », a souligné l’expert. Des centaines de Haïtiens tentent chaque jour de passer la frontière avec la République dominicaine. Selon l’enquête nationale 2017 sur les immigrants, rendue publique en avril dernier, les Haïtiens représentent 87,2% de la population étrangère en République dominicaine, soit une population évaluée à 497.825 personnes.

[…] [Le pacte] sera soumis à approbation les 10 et 11 décembre au cours d’un sommet à Marrakech. Il avait été adopté à New York en juillet par tous les pays membres de l’organisation – à l’exception notable des États-Unis – mais, depuis, les retraits ou reports de décision s’accumulent, jetant une sérieuse ombre sur le sommet à venir.

La Libre Belgique

"Les Gilets Jaunes sont une classe qui rappelle à la France qu'elle existe"
La France championne des impôts

Commentaires

Accueil
Menu
X