Plein ecran

Migrations : Bruxelles propose un changement de méthode

05/12

La Commission souhaite à tout prix débloquer les négociations dans les prochains mois. Elle suggère de faire avancer les dossiers qui sont mûrs, quitte à perdre un levier dans la négociation globale.

(…)

Alors que le sujet est explosif en Europe, le commissaire européen en charge de ces questions a exhorté, mardi, les Etats-membres à parer au plus pressé.

(…)

La tentation du découplage

La Commission propose également d’opérer un découplage entre 7 textes législatifs relatifs à la migration qui sont actuellement en train d’être négociés dans l’Union. D’apparence technique, cette suggestion est très politique. Bruxelles sait en effet que sur les 7 textes en question, 2 sont totalement bloqués : celui portant sur la réforme du  système de l’asile , dit de Dublin, et celui qui propose des mécanismes de « relocalisations » de réfugiés.

D’autres, comme celui concernant les bases de données aux frontières, sont mûrs et n’attendent plus qu’un coup de tampon.Jusqu’à présent, les Européens ont voulu négocier ces 7 textes ensemble. Le but inavoué : exercer une pression sur les pays récalcitrants à toute forme de compromis sur les deux textes explosifs. La France, notamment, tient à cette logique. Mais dans les Etats-membres et à la Commission, la lassitude pointe et la tentation d’engranger quelques résultats concrets en matière de politique migratoire se fait sentir. « Objectivement, à part des considérations politiques, il n’y a plus aucune raison de continuer à bloquer certains textes », tranche un diplomate.

(…)

L’idée d’une coalition de pays volontaires pour se partager une partie des migrants est à nouveau évoquée, mais elle est également complexe… Difficile, notamment, d’envisager un mécanisme automatique, d’autant que les flux d’arrivées ne sont pas toujours ceux qu’on imagine : si les pays côtiers accueillent les premiers arrivants, ceux-ci se déplacent ensuite vers les pays du Nord dont certains doivent affronter une pression migratoire plus forte.

Les Echos

 

 

 

Gilets jaunes : Les annonces du gouvernement n'ont ni apaisé ni entamé la détermination, l'acte IV se prépare
Gilets jaunes : «  trop peu, trop tard  », la presse dénonce la réaction du gouvernement

Commentaires

Accueil
Menu
X