Plein ecran

Pour le Général Cavalier, il était tout à fait possible de protéger l’arc de Triomphe

03/12

Spécialiste reconnu du maintien de l’ordre, le général de division (2S) Bertrand Cavallier estime que les forces de l’ordre ont “protégé l’essentiel” ce week-end en préservant la vie des manifestants malgré un niveau de violences inédit. Pour autant, il juge que le saccage de l’Arc de Triomphe n’aurait pas dû se produire. Ancien commandant du Centre national d’entraînement des forces de Gendarmerie, haut lieu de la formation des gendarmes mobiles, il estime que la filière du maintien de l’ordre doit être revalorisée dans l’Institution. 

(…)

Que vous inspire la dégradation de l’Arc de Triomphe?

Je reste réservé sur la stratégie adoptée. Pour certains points symboliques, il y a des choix à faire. Dans ce cas, il était possible de repousser l’adversaire en prenant appui sur le monument. D’ailleurs, quand ils ont voulu dégager la place de l’Etoile, ils l’ont fait, avec un grand nombre d’unités. Il était impératif de protéger ce lieu symbolique de la mémoire. 

(…)  L’Essor

Après avoir bloqué rapidement les Champs-Élysées, les ambulanciers sont de retour à Concorde. Les forces de l’ordre semblent débordées et n’arrivent pas à contenir les véhicules qui arrivent par différents points.
Le pacte de Marrakech que signera Macron prévoit de couper toutes subventions publiques aux médias critiques sur l'immigration et de favoriser les autres

Commentaires

Accueil
Menu
X