Plein ecran

Gilets Jaunes : soutien massif des Français, les taxes sur les carburants suspendues pour 6 mois, appels à une manifestation samedi (MàJ)

04/12




Édouard Philippe annonce suspendre pour 6 mois trois mesures fiscales qui devaient entrer en vigueur le 1er janvier.



Un Gilet Jaune approuve les économies sur l’immigration proposées par Nadine Morano (MàJ)



Migrants : qu’est-ce que le pacte de Marrakech qui agite une partie des gilets jaunes ? (BFMTV)


72% des Français continuent à soutenir les Gilets Jaunes malgré les violences des Champs Elysées


Un Gilet Jaune craque à l’antenne de RMC : «La France n’est plus la France, mon père s’est battu pour ce pays, et les remerciements c’est quoi ?»


Laurent Nuñez : « Je n’affirme pas que des jeunes des banlieues étaient présents aux pillages », notamment « pour ne pas stigmatiser ces quartiers »


Empêtré dans la crise des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron a fait son retour en France hier sous les huées et les “Macron Démission”. Une manifestante a laissé éclater sa colère : «C’est Soros, Rothschild, Goldman Sachs, qui sont derrière les pions comme Macron !»
– RT France, 3 décembre 18, 9h03


Macron copieusement hué à son arrivée avenue Kléber à Paris.
– LCI, 2 décembre 2018, 12h25


Manif Gilets Jaunes du 1er décembre : Les policiers surpris par la détermination des gardés à vue qui ne regrettent rien et ne redoutent pas la sanction


Un groupe de manifestants Gilets Jaunes a réussi à défiler dans les Champs Élysées avec une banderole : «Macron, arrête de nous prendre pour des cons !»
– TF1, 20h


Des pillards détruisent un restaurant et une boutique d’optique et se servent. D’autres saccagent une banque LCL et entrent dans les locaux. D’autres tentent d’entrer en force dans l’ancienne Bourse de Paris.
– France 2, 20h08


A Concorde, la boutique de luxe CHANEL a été détruite et pillée en quelques minutes.
– TF1, 20h06


La boutique de l’Arc de Triomphe pillée. Un casseur exhibe des billets.
– TF1, 20h02


Un Gilet Jaune : «La situation d’aujourd’hui, c’est 18 mois de gouvernance de Macron, vous voyez ce que ça donne ? C’était censé être 1 jour, et ça fait 2 semaines. Et ça continuera. (…) Il n’y a pas de moins en moins de manifestants. Essayez de vérifier les informations que les préfectures vous donnent car on voit souvent des bannières “Selon la préfecture 8 000 manifestants”, mais constatez vous-même. (…) Tous les journalistes à qui j’ai parlé ont peur, même vous, je vois à votre visage que vous avez peur. (…) On sera mobilisés jusqu’à ce que le gouvernement lâche, ça veut dire que ça peut durer 6 mois, 2 jours, 1 an, ça dépendra du gouvernement
– CNEWS, 18h20


Une Gilet Jaune : «Macron, démissionne, tu es une honte pour notre pays !»
– France 24, 22h09







Un Gilet Jaune : «Cette haine est en train d’être provoquée par Macron et son silence. C’est son mépris qui provoque tout ça ! Le seul responsable c’est Macron ! M. Macron, vous êtes responsable ! Je vous accuse d’avoir créé tout ceci !»
– RT France, 15h50


Un Gilet Jaune : «On lâchera pas, Macron, on ira te chercher, sache-le. N’oublie pas ! On viendra te chercher comme prévu.»
– RT France, 15h50





Un Gilet Jaune : «On en a marre de Macron (…) C’est un bon à rien, il sert à rien, qu’il prenne ses cliques et ses claques, et qu’il se barre (…) On reviendra tous les samedis, et même tous les jours s’il le faut, mais il faut qu’il dégage ! Il partira de lui-même !»
– RT France, 14h40



Des Gilets Jaunes profitent du direct pour réclamer la démission d’Emmanuel Macron.
– RT France, 14h40


Cette Gilet Jaune pacifique dit que «si la seule solution qu’on a de se faire entendre est de passer par la force, on passera par la force»
– BFM TV, 10h55


Fil Gilets Jaunes en région : Manifestations du 1er Décembre (MàJ)



Un Gilet Jaune ironise sur les accusations du gouvernement selon lesquelles des extrémistes auraient infiltré les Gilets Jaunes : «Oui, j’ai vu plein d’extrémistes, ils avaient surtout les cheveux blancs, avec une canne pour certains, entre 70 et 75 ans,ils étaient balayés à coups de matraque et de jets d’eau,et il y avait peut-être même des terroristes, qui sait ?»
– RT France, 12h43


Un Gilet Jaune d’Avignon : «Macron, il est terminé. Il ne pourra pas se redresser, il ne pourra plus prendre une décision, ce sera impossible. Il est foutu !»
– RT France, 12h34



Un Gilet Jaune : «On en a ras-le-bol des taxes, faut payer, faut payer, ça devient insupportable. La fin de mois devient dure, le gazole augmente, l’EDF va augmenter (…) Macron réagit pas, il s’en fout, il est pas humain ce monsieur-là.»
– RT France, 11h58


Un Gilet Jaune : «C’est la 1ère fois que je vois et que je vis ce genre de chose, c’est inédit de voir un gouvernement censé être progressiste attaquer gratuitement des gens pacifiques. Vous voyez des gens armés autour de vous ? Personne.»
– RT France, 11h48


Roué de coups sous une pluie de projectiles, un CRS exfiltré par un Gilet jaune (VIDEO CHOC).
– RT France




Une Gilet Jaune : «Il a qu’à vivre avec 1 200€/mois l’autre putain de Macron de merde ! Qu’il prenne notre place pendant 6 mois et on va voir ce qu’il va bouffer à la fin du mois ! Parce que c’est facile de refaire la vaisselle à 500 000€ là !»
– RT France, 11h23



Un Gilet Jaune : «Il faut sortir de l’Europe, parce que c’est Bruxelles qui impose ça, la preuve ça chie en Belgique, en Allemagne, en Bulgarie, partout ! Il faut partir de l’Europe ! J’avais dit non à l’Europe et je le regrette pas !»»
– RT France, 11h04


Une Gilet Jaune : «Notre 1ère revendication, c’est la démission du gouvernement, clair et net, parce qu’on n’en peut plus, on est asphyxiés. Ça a été difficile d’élever mes 4 enfants à charge et maintenant que je vis seule, c’est encore plus dur.»
– RT France, 11h00


Des gilets jaunes entonnent une Marseillaise sous l’Arc de Triomphe à Paris





Un Gilet Jaune : «On est beaucoup plus nombreux que ce qu’ils disent sur BFM TV, CNEWS, etc. Il faut savoir qu’on est bloqués sur l’Arc de Triomphe et beaucoup sont bloqués dans les grandes artères qui mènent à la place de l’Etoile.»
– RT France, 10h54


Nadege (RT France) : «Si vous aviez un mot à adresser à Macron, que lui diriez-vous ?»
Une Gilet Jaune : «Je vais être vulgaire (…) Je lui dirais tout simplement qu’il démissionne, qu’il dégage en fait, parce qu’il sert à rien.»
– RT France, 10h40


Angie, une Gilet Jaune venue de Bretagne : « On veut récupérer notre pays, on veut récupérer nos salaires, on en a marre de tout donner. Ça y’est, stop ! Tous les matins on se lève, tous les matins on va travailler, tous les matins on se lève pour qui ? On se lève pas pour notre famille, on se lève pour Macron. STOP ! (…) Macron a dit en gros “Fermez vos gueules pendant 3 mois, et dans 3 mois je vais vous re-carotte”. C’est ça l’histoire en fait. Et entre-temps ils nous passe l’histoire de l’EDF, hop il nous met une petite entourloupe, vous allez payer un peu plus cher. Et nous, on fait quoi de nos salaires ? Moi, tous les matins, je me lève, tous les matins je vais au travail, mon mari se lève tous les matins pour aller au travail, on a des enfants, on est des parents, c’est ça l’avenir ? »
– RT France, 10h21







Un Gilet Jaune : «Je suis là parce qu’on veut que Macron s’en aille. Vous vous rendez compte qu’à 80%, personne ne l’aime et il a quand même un égo de malade. Un psychologue dirait qu’il est fou !»
– RT France, 10h00


9H00

Gilets jaunes : premières tensions en haut des Champs-Elysées

 

Après deux semaines de manifestations, la crise perdure. De nombreux Gilets jaunes appellent à se rassembler sur les Champs-Elysées, à Paris.

« Ça va durer ». Au troisième samedi de mobilisation des Gilets jaunes, partout en France, c’est le credo de tous ceux qui vont revêtir une fois encore la chasuble fluo pour témoigner de leur ras-le-bol. Le mouvement de protestation contre le coût de la vie maintient une forte pression sur les autorités.

8h57. Selon nos informations. Des manifestants ont tenté de forcer un point de contrôle sur le haut des Champs Elysées. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

8h56. Déjà de la tension. Alors que les voitures et camions continuent de circuler sur le rond-point de l’Etoile, des manifestants, massés côté avenue de Friedland, lancent des fumigènes sur la chaussée.

8h55. Selon nos informations. Les forces de l’ordre ont comptabilisé 500 à 600 personnes sur plateau de l’Etoile en amont des points de contrôle. Deux interpellations ont été effectuées pour port d’arme prohibé.

8h50. Mouvement de foule. Plusieurs centaines de Gilets jaunes s’élancent en direction de l’Arc de Triomphe, pour s’éloigner du rideau de CRS au niveau de la rue Presbourg, où l’homme en cours d’interpellation est toujours immobilisé à terre. Pour certains, craignant le gaz lacrymogène, ils ont couvert leur visage de masques de dentiste ou de foulards.

8h47. Première interception. Les CRS procèdent à l’arrestation de l’homme qui a allumé les fumigènes. Ils le couchent à terre.

(…)

Le Parisien

 

Gilets jaunes : le gouvernement va annoncer un moratoire sur la hausse de la taxe sur les carburants
Un Gilet Jaune approuve les économies sur l'immigration proposées par Nadine Morano (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu
X