Plein ecran

Une école italienne privée de spectacle de Noël au nom de la diversité des cultures religieuses? (MàJ: Réaction de Salvini: « Vive nos traditions! »)

Nov
2018

Le ministre de l’Intérieur a commenté l’affaire de Terni, où une école a annulé le traditionnel spectacle de Noël pour ne pas offenser les autres cultures religieuses.

Noël approche et on voit à nouveau surgir des directrices d’école qui veulent interdire les spectacles aux enfants.
Il n’y que moi qui trouve que c’est une véritable IDIOTIE? Il ne s’agit pas de religion, mais d’histoire, de racines, de culture.
Vive nos traditions, moi je ne cède pas!
A diffuser!
(Matteo Salvini)

Il Giornale


Non au spectacle de Noël à l’école car « il perturbe les diverses cultures religieuses présentes dans l’établissement » : c’est ce qui arrive dans une école primaire de Terni (Ombrie), dont la directrice aurait interdit une initiative liée à la mise en scène de tableaux vivants sur la naissance de Jésus interprétés par les enfants. C’est la conseillère communale de l’école, Valeria Alessandrini, membre de la Ligue, qui s’en émeut.

« J’espère, explique-t-elle dans un message écrit, que cette décision sera réétudiée, en prenant en considération le respect des valeurs chrétiennes qui font partie de notre histoire et de notre patrimoine culturel. Respecter ceux qui professent d’autres religions ne veut pas forcément dire renoncer à nos racines, au contraire. » D’après la conseillère, « ce n’est qu’en respectant ce que nous avons été, et donc ce que nous sommes, que nous ferons comprendre aux autres que si chacun est libre de professer sa propre foi, il est aussi tenu de respecter l’histoire et la culture du pays où il vit. »

ANSA

Assimilation: Marine Le Pen souhaite l'ajout d'un prénom français pour les personnes naturalisées
Dupont-Aignan : «C'est le Parti de l'Étranger qui gouverne. Macron, c'est le Parti de l'Étranger.»

Commentaires

Accueil
Menu
X