Plein ecran

« Il a quitté son pays parce qu’il y avait la guerre… Il est venu chez nous… Il a tué mon fils »

16/11

Ils ont marché en mémoire de Baptiste, poignardé à mort

Hauts De France: La recrudescence des meurtres très violents et “gratuits” inquiète la police
Quand le centre Pompidou fait un "partenariat" avec les vendeurs à la sauvette

Commentaires

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.

Accueil
Menu
X