Plein ecran

Maroc : le TGV « Al-Boraq » financé par la France pour plus d’un milliard d’euros

16/11
Emmanuel Macron s’est rendu à Tanger jeudi, pour inaugurer avec le roi Mohammed VI la première ligne ferroviaire à grande vitesse d’Afrique. Un déplacement important pour le président, qui compte faire de ce train, construit avec le soutien financier de la France, une vitrine à l’international. L’objectif est aussi de convaincre d’autres pays du continent africain à choisir le TGV dans les prochaines années.


Le coût global du projet Al Boraq s’élève à 22,9 milliards de dirhams (MMDH). Il est structuré comme suit:

Budget général de l’Etat et Fonds Hassan II pour le développement économique et social: 6,5 MMDH.

→ Lire aussi : SM le Roi et le Président français inaugurent le Train à Grande Vitesse “Al BORAQ” reliant Tanger à Casablanca

État français: 11,5 MMDH, dont 825 MDH de don, 7,5 MMDH de prêt du Trésor français et 3,2 MMDH de l’Agence française de développement;

Fonds arabes: 4,9 MMDH, comprenant 1,5 MMDH du Fonds saoudien pour le développement, 1,1 MMDH du Fonds Koweïttien pour le développement économique arabe, 1,1 MMDH du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement et 1,1 MMDH du Fond arabe pour le développement économique et social.

Maroc Diplomatique

Etats-Unis : les lois et les méthodes américaines pour espionner les entreprises françaises
Danièle Obono sur les causes de 14-18 : "Macron ne comprend pas que les mêmes politiques qu'il mène aujourd'hui c'est ça qui a mené au grand massacre"

Commentaires

Accueil
Menu
X