Plein ecran

Pour Bercoff, la colère de Trump envers Macron vient du choix de la chanteuse des commémorations, Angelique Kidjo, anti-Trump notoire qui l’avait traité de «tyran» et de «salaud»

13/11

Pour Bercoff (premier journaliste à avoir interviewé Trump), la colère du président américain envers Macron vient du choix de la chanteuse des commémorations, Angelique Kidjo, anti-Trump notoire qui l’avait traité de “tyran” et de “salaud” : «Donald Trump est sorti de la séquence du centenaire pour une raison dont peu de gens ont parlé. La personne qui a chanté l’hymne africain est Angelique Kidjo. Or, il faut rappeler, et Trump le savait, et je pense que Macron aussi, qu’Angelique Kidjo était l’une des premières à manifester contre Donald Trump, notamment à New York lors de l’investiture, elle a dit “Donald Trump est un tyran”, “Donald Trump est un salaud”. Je ne sais pas si c’était une provoc française, mais Donald Trump connaissait très bien Angelique Kidjo, il l’avait vue.»
– LCI, 13 novembre 2018, 18h00

Paris : accusé de propos sexistes, racistes et grossophobes par la CGT et la Ligue de défense noire africaine, un responsable de la mairie du XXe nie en bloc
Bordeaux (33) : début du Tour de France de SOS Racisme contre le repli identitaire

Commentaires

Accueil
Menu
X