Plein ecran

Bordeaux (33) : début du Tour de France de SOS Racisme contre le repli identitaire

13/11
Alors qu’on commémore le troisième anniversaire des attentats du 13 novembre, qui avaient fait 130 morts et 350 blessés à Paris et à Saint-Denis, et alors que le nombre d’actes antisémites a augmenté de 69% en France depuis le début de l’année, SOS Racisme lance un Tour de France des jeunesses antiracistes.

La première étape de ce Tour de France d’un mois, baptisé « Salam, Shalom, Salut « et lancé la semaine dernière à Paris , se déroule ce lundi et mardi en Gironde.Une rencontre-débat est organisé ce lundi soir dans les locaux de boulevard des Potes, quartier St Michel, puis la délégation va ce mardi au Lycée Max Linder, à Libourne, dialoguer avec les élèves de 4 classes de première et de terminale.

Cette délégation compte une dizaine de jeunes, d’origine juive et arabe. Et ils entendent bien montrer, contrairement aux idées reçues, que ces deux communautés peuvent vivre ensemble. « On voit bien que des tensions peuvent exister, explique Dominique Sopo, le président national de SOS Racisme, que l’antisémitisme peut exister dans les populations arabo-musulmanes, et qu’il peut y avoir du racisme anti-arabe dans les populations juives. Mais cette opposition soit-disant indépassable est mise en scène et instrumentalisée politiquement. On ne doit pas utiliser ces tensions dans des logiques perverses ou malsaines , mais au contraire, il s’agit de dépasser ces tensions pour se projeter ensemble vers l’avenir« .

France Bleu

Merci au Shérif de Nottingham

Pour Bercoff, la colère de Trump envers Macron vient du choix de la chanteuse des commémorations, Angelique Kidjo, anti-Trump notoire qui l'avait traité de «tyran» et de «salaud»
Démographie mondiale: déclin pour les pays riches, baby boom pour les autres

Commentaires

Accueil
Menu
X