Plein ecran

Paris : la diversité de l’art contemporain africain, loin des clichés

09/11

Ils sont photographe sud-africain, peintre algérienne ou plasticien congolais : tous sont mis à l’honneur de vendredi à dimanche à Paris, lors de la 3e édition de la foire d’art contemporain africain « Also Known As Africa », avec l’espoir de casser les clichés autour des œuvres du continent. Rendez-vous du 9 au 11 novembre au Carreau du Temple.

« En dépassant le cadre de la scène contemporaine d’Afrique, regardons vers tous les artistes du Sud Global dont les chemins se croisent et dont le travail s’inspire de ces rencontres » – Victoria Mann – directrice d’AKAA

Nous pouvons repenser la carte du monde et y placer l’Afrique en son centre. Puis prendre un crayon et dessiner des routes, qui parcourent le continent et traversent mers et océans, vers d’autres territoires. Ces routes sont empruntées par des personnes qui transportent avec elles leurs idées, leurs savoir-faire, leurs croyances et leurs imaginaires. Car l’homme n’a jamais cessé de voyager, de partir à la découverte de milieux inconnus, curieux de l’altérité, et de s’imprégner de nouvelles rencontres. De ces rencontres jaillissent de nouvelles idées, et parce que ces influences réciproques traversent les frontières, un territoire comme l’Afrique ne peut pas être pensé replié sur lui-même.

AKAA propose de mettre en lumière la diversité des liens qui unissent l’Afrique aux autres régions du monde, tant spirituels que culturels, commerciaux ou idéologiques, et d’examiner leur résonance dans la création artistique contemporaine.
Afin de mettre en valeur la place de la scène artistique d’Afrique dans le monde, nous mettrons à l’honneur les influences croisées entre le continent et d’autres régions du Sud Global.

En écho à cette programmation, nous encourageons les galeries participantes à jouer de ces ouvertures dans leur programmation artistique afin d’ouvrir le dialogue d’un continent à l’autre au sein de la foire AKAA.

Pourquoi les jouets français s'imposent de plus en plus dans les listes de Noël ?
États-Unis : l'acteur Viggo Mortensen obligé de s'excuser pour avoir prononcé le mot "nègre" en voulant dénoncer l'usage de ce terme

Commentaires

Accueil
Menu
X