Plein ecran

Esteban Morillo est sorti de prison

09/11

Esteban Morillo, qui avait été condamné à 11 ans de prison en septembre dernier pour avoir mortellement frappé le militant antifa Clément Méric en 2013, a été remis en liberté ce mercredi, nous rapporte son avocat Me Patrick Maisonneuve, confirmant une information du site d’informations Street Press.

Le soir du verdict, l’accusé, qui avait reconnu avoir frappé à deux reprises Clément Méric, avait été placé en détention provisoire et avait très rapidement fait appel de sa condamnation. Après 55 jours derrière les barreaux, il a quitté la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis dans la nuit de mardi à mercredi. Sur décision du juge d’instruction, il a été placé sous contrôle judiciaire, ce dernier remplissant « toutes les garanties de représentation ». Il a notamment interdiction de quitter son département de résidence.

Après deux semaines de procès, la cour d’assises de Paris avait également condamné Samuel Dufour, un autre militant skinhead, à 7 ans de prison. Lui aussi avait été placé en détention provisoire et avait fait appel. Selon nos informations, son avocat devrait déposer une demande de mise liberté dans quelques semaines.

La cour avait en revanche acquitté le troisième accusé, Alexandre Eyraud, qui était poursuivi pour avoir frappé deux militants antifas, faute de charges suffisantes. Tous avaient comparu libres lors de leur premier procès. Dans la foulée, le parquet général avait fait appel des deux condamnations. Procédure habituelle qui permet au procureur, lors du procès en appel, de pouvoir requérir, s’il le souhaite, au-delà des peines prononcées en première instance.

(…) Le Figaro

Chartres (28) : le maire refuse 2 000 emplois pour préserver la mixité sociale
Pour le sociologue Michel Fize, le RN est une forme de radicalisation comparable au djihadisme

Commentaires

Accueil
Menu
X