Plein ecran

Procès de l’aide aux migrants à Gap: jusqu’à 4 mois de prison ferme requis

Nov
2018

Les sept militants comparaissaient ce jeudi à Gap pour avoir aidé des migrants à entrer sur le territoire français par les Alpes en avril dernier.

Des peines allant jusqu’à quatre mois de prison ferme ont été requises jeudi à Gap au procès de sept militants poursuivis pour avoir aidé des migrants à entrer en France en avril dans les Hautes-Alpes.

Le procureur Raphaël Balland a réclamé six mois avec sursis à l’encontre de cinq prévenus: Benoit Ducos, Bastien Stauffer, Théo Buckmaster, Eleonora Laterza et Lisa Malapert. […]

Pour le procureur, l’infraction d’aide, directe ou indirecte, est caractérisée, alors que les prévenus affirment que leur intention était simplement de manifester, en réaction à l’action d’un groupe d’extrême droite (Génération Identitaire) la veille, et non d’aider des clandestins à franchir la frontière. […]

BFMTV

Canada : Le gouvernement fédéral injecte des millions pour multiplier le nombre d’immigrants francophones s’établissant hors du Québec
Michael Moore : « Comme les dinosaures, Donald Trump et les mâles blancs vont disparaître. »

Commentaires

Accueil
Menu
X