Plein ecran

Melbourne (Aus.) : Un mort et plusieurs blessés après une attaque au couteau, le terroriste est un Somalien, l’État islamique revendique (MàJ)

Nov
2018

(…) Selon les derniers éléments de la police, des bouteilles de gaz ont été trouvées dans le véhicule du suspect. « L’auteur de l’opération (…) à Melbourne (…) était un combattant de l’Etat islamique et a mené l’opération en réponse à des appels à cibler des ressortissants des pays membres de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis », a indiqué l’agence de propagande Amaq. Le suspect était originaire de Somalie et était connu des services de renseignement.

(…) LCI


Les autorités ont fait savoir qu’elles traitent l’événement comme un acte terroriste.

(…) Les médias locaux ont diffusé des images montrant un homme de grande taille en train de faire des moulinets avec les bras et d’essayer de porter des coups de couteau à des policiers près de la voiture en proie aux flammes, avant d’être neutralisé par arme à feu. Certains ont rapporté que l’assaillant avait crié « Allah Akbar ». Mais le commissaire de police qui a pris la parole lors de la dernière conférence de presse, à 20 h 30 heure locale, 10 h 30 heure de Paris, a réfuté cela. L’affaire est néanmoins traitée « comme un acte terroriste » par les autorités. Des bouteilles de gaz ont notamment été retrouvées dans la voiture en feu près de laquelle l’assaillant se tenait.

(…) Ouest-France


Une personne a été tuée et au moins deux autres blessées ce 9 novembre après avoir été poignardées dans le centre-ville de Melbourne. Un homme, qui a tenté de s’en prendre à des policiers, a été neutralisé. Le mobile est pour l’heure inconnu.

Une personne est décédée et au moins deux autres ont été blessées à coups de couteau ce 9 novembre dans le centre-ville de Melbourne (sud-est de l’Australie), a annoncé la police australienne ce même jour, ajoutant avoir appréhendé un suspect près d’un véhicule en feu. Les médias locaux ont diffusé des images montrant un homme de grande taille en train de faire des moulinets avec les bras et d’essayer de porter des coups de couteau à des policiers près de la voiture en proie aux flammes, avant d’être neutralisé à l’aide d’une arme.

L’incident a eu lieu dans le quartier d’affaires de Melbourne, aux alentours de 16h20 alors que les gens commençaient à quitter le travail pour le weekend. «Un homme a été arrêté sur les lieux et a été transporté sous escorte policière à l’hôpital dans un état critique», a déclaré un responsable de la police de Victoria, David Clayton. Selon les forces de l’ordre, le suspect n’avait «pas de lien connu avec le terrorisme». «Nous allons garder l’esprit ouvert quant à l’existence de liens éventuels. On en est au tout début de l’enquête», a toutefois précisé David Clayton lors d’une conférence de presse.

Les forces de l’ordre ont demandé à la population d’éviter de se rendre dans le secteur, soulignant cependant qu’elle ne recherchait pas d’autres suspects. «Nous ne cherchons personne d’autre pour le moment». «Les circonstances exactes doivent encore être déterminées. Le quartier a été bouclé», ont ajouté les enquêteurs.

L’attaque survient en plein procès à Melbourne d’un homme de 28 ans qui avait foncé dans la foule à bord de son véhicule dans le même quartier de la ville en 2017, tuant six personnes.

RT France

« Un homme a été arrêté sur les lieux et a été transporté sous escorte policière à l’hôpital dans un état critique », a ajouté la police. Les médias locaux ont diffusé des images montrant un homme de grande taille en train de faire des moulinets avec les bras et d’essayer de porter des coups de couteau à des policiers près de la voiture en proie aux flammes, avant d’être abattu par arme à feu.
Les secours ont déclaré avoir traité trois personnes sur place, dont une blessée au cou et « dans un état critique présumé ». « Une deuxième personne a été hospitalisée avec une blessure à la tête. Son état n’est pas encore connu. Une troisième personne a également été hospitalisée ».
La police a demandé à la population d’éviter de se rendre dans le secteur, soulignant cependant qu’elle ne recherchait pas d’autres suspects. « Nous ne cherchons personne d’autre pour le moment ». « Les circonstances exactes doivent encore être déterminées. Le quartier a été bouclé », ont ajouté les enquêteurs.

Figaro

Dortmund (All.) : un Irakien tue son ex-amie et publie la photo du cadavre sur Internet
Fichage ethnique au PSG : le Cran porte plainte et demande la démission du directeur général du club

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu