Plein ecran

56% des Allemands se sentent parfois « étrangers dans leur propre pays » à cause du « nombre de musulmans », selon un sondage

08/11

La « xénophobie » est en hausse en Allemagne, en particulier dans les régions de l’Est, selon une nouvelle étude.

Plus d’un Allemand sur trois estime que les étrangers ne viennent en Allemagne que pour exploiter l’Etat-providence, selon une étude sur les attitudes autoritaires en Allemagne. Près d’une personne sur deux en Allemagne de l’Est pense que cette assertion est juste, et presque autant de personnes sont convaincues que l’Allemagne est déjà « dangereusement diluée » par les immigrés – 35,6 % des personnes interrogées dans l’ensemble sont de cet avis (44,6 % des Allemands de l’Est).

La dernière étude a révélé que les préjugés à l’égard des migrants ont augmenté en général, en particulier à l’égard des musulmans et des Roms. Près de 60 pour cent des personnes qui ont participé à l’étude étaient d’accord avec l’hypothèse selon laquelle les Roms sont enclins à être des criminels – soit près de 5 pour cent de plus que dans l’étude de 2014.

Les craintes à l’égard des musulmans ont également augmenté. Selon l’étude, plus de 44 % des personnes interrogées estiment que l’immigration musulmans doit être interdite en Allemagne, contre 36,5 % il y a quatre ans. Plus d’un Allemand sur deux (56 %) déclare que le nombre de musulmans en Allemagne leur donne parfois l’impression d’être étranger dans leur propre pays, contre 43 % en 2014.

(…) DW.com

40 000 en 2018... Les départements débordés par la croissance exponentielle du nombre de mineurs étrangers isolés
Gérard Collomb au sujet des «quartiers ghettoïsés» : "Si on ne change pas la population, si on ne remixe pas, on aura des difficultés importantes"

Commentaires

Accueil
Menu
X