Plein ecran

Les morts de la Grande Guerre : Jean, Pierre, Louis, Joseph et François, et plus de Mohamed que de Martin (Le Parisien)

08/11

Compter les prénoms présents sur les monuments aux morts de la Grande guerre permet de dresser un portrait inattendu des morts pour la France.

A l’heure de célébrer les disparus de la Grande guerre, Le Parisien s’est plongé dans la base de données Mémorial Genweb pour mieux connaître ces soldats tombés pour la France à raison de 700 par jours en moyenne pendant le conflit. Parmi les informations disponibles, une rapide étude des prénoms permet ainsi de raconter l’histoire d’une façon inattendue.

On ne s’étonnera évidemment pas de trouver les prénoms classiques du début du XXe siècle : Jean, Pierre, Louis, Joseph et François forment les cinq prénoms les plus frappés. A eux cinq, ils représentent 79647 victimes, soit 8% des soldats morts pour la France lors du premier conflit mondial, sans compter leurs variantes en prénoms composés (Jean-Marie arrive en 7e position, Jean-Baptiste en 8e). […]

Des prénoms moins « traditionnels », ensuite. Si l’on regroupe les variantes Mohamed, Mohammed, Ben Mohamed et Ben Mohammed, ce ne sont pas moins de 1717 soldats qui sont tombés au combat pour la France. Largement suffisant pour intégrer la liste des 50 prénoms qui ont versé le plus lourd tribut au conflit. 1204 d’entre eux étaient nés sur le territoire algérien, 467 au Maroc et 18 en Tunisie.

En se limitant aux soldats s’étant fait recenser avec le prénom Ben Mohamed, le décompte monte déjà à 667, soit davantage que les Martin (649) ou les Mathieu (572). […]

news.yahoo/Le Parisien

Kylian MBappé (12 ans) : "Dans l'histoire les meilleurs, c'étaient des Noirs et des Arabes. A part Platini, Cantona et tout ça".
Slovénie: Un pakistanais résidant en France arrêté à la frontière Croate

Commentaires

Accueil
Menu
X