Plein ecran

Football Leaks : le PSG a pratiqué le fichage ethnique pour le recrutement des jeunes joueurs

08/11

Selon Mediapart, qui s’appuie sur les documents issus des Football Leaks, certains recruteurs du PSG ont collecté des informations sur l’origine ethnique des joueurs dans leurs fiches et ont utilisé ce critère dans leur politique de recrutement des jeunes.

Certains recruteurs du club de la capitale ont rempli, de 2013 au printemps 2018, des fiches d’évaluation de jeunes footballeurs qui comprenaient une section «origines» avec quatre choix : «Français», «Maghrébin», «Antillais», «Africain». En France, la loi interdit de «collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques des personnes». Un délit passible de cinq ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

Le PSG s’est servi de ce critère ethnique dans sa politique de recrutement. En 2014, le club de la capitale suivait Yann Gboho, milieu U13 du FC Rouen chaudement recommandé par le recruteur chargé de la Normandie, Serge Fournier. Selon le compte-rendu d’une réunion du 14 mars, dont l’authenticité n’est pas contestée par le PSG, Marc Westerloppe, alors directeur de la cellule recrutement au niveau national hors Ile-de-France, «tarde à se positionner» sur cet «excellent profil». Westerloppe, arrivé au club en 2013 avec ses fameuses fiches évoquant l’origine des joueurs, répond alors : «On ne va pas revenir sur ce sujet. […] Il y a un problème sur l’orientation du club, il faut un équilibre sur la mixité, trop d’Antillais et d’Africains sur Paris.»

Le PSG a confirmé l’existence d’un fichage

Contacté par Mediapart, le PSG a confirmé l’existence d’un fichage mais assure que la direction du club n’était pas au courant. Une ligne de défense mise à mal par les éléments contenus dans plusieurs comptes-rendus de réunions inclus dans les documents de Football Leaks. Pour se justifier, Marc Westerloppe a déclaré, toujours le 14 mars : «Si le recrutement a été ouvert au national, c’est dommage de retrouver les mêmes profils qui sont déjà sur Paris, c’est une demande de la direction.» Des salariés se sont insurgés de la pratique à plusieurs reprises.

(…)

Merci à G.I. Joe

L’ Equipe

Congrès du PPE à Helsinki : Élection de Manfred Weber (CSU), tête de liste pour les européennes de 2019 et rappel à l'ordre pour le Fidesz de Victor Orban
Clermont-Ferrand (63): Soupçonné de meurtre en France, un adolescent albanais interpellé en Allemagne

Commentaires

Accueil
Menu
X