Plein ecran

Viol d’une étudiante à Montpellier: Le violeur présumé, âgé de 23 ans d’origine étrangère et sans domicile fixe, « nie catégoriquement »

Nov
2018

Viol d’une étudiante à Montpellier : sa version est “plausible” selon les enquêteurs

L’étudiante de 25 ans a été entendue longuement, jeudi, au commissariat de Montpellier. Elle affirme avoir été séquestrée et violée. Sa version est « plausible » selon les enquêteurs.

La version de l’étudiante « plausible »

La jeune femme a longuement été entendue par les policiers. Elle a également effectué des examens cliniques. Des « traces compatibles avec un viol » ont été retrouvées sur son corps. Au vu des investigations, des examens cliniques et des déclarations de l’étudiante, les enquêteurs estiment que la version de la jeune femme est « plausible ».
Après son audition et les examens cliniques, la jeune femme a pu rentrer chez elle.

Deux hommes toujours en garde à vue

Ce vendredi soir, deux hommes sont toujours en garde à vue, selon une source policière. Il s’agit de l’hébergeur présumé et du violeur présumé. Le violeur présumé, un homme de 23 ans d’origine étrangère et sans domicile fixe, « nie catégoriquement ». Il était sous l’emprise de l’alcool lorsqu’il a été interpellé jeudi matin. L’étudiante de 25 ans était, par ailleurs, également sous l’emprise de l’alcool lorsqu’elle est arrivée au commissariat jeudi matin.

 

France 3 Occitanie

Football Leaks : le PSG aurait usé d’un « dopage financier » avec l’aide de l’UEFA
Lydia Guirous (LR) dénonce les «menaces de mort» de la part de «racailles communautaristes proches de l'islam radical» (MàJ : un élu du 93 approuve les menaces)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu