Plein ecran

La championne du monde française Nadège Aït Ibrahim intègre la sélection algérienne de karaté

29/10

 

Nadège Aït Ibrahim est une ancienne championne du monde de karaté, en 2012 elle décroche une médaille d’or sous les couleurs de la France. Elle décide de prendre un nouveau tournant pour sa carrière, et en janvier 2018, elle change de couleurs pour défendre celles de l’Algérie, aux 24es Championnats du monde de karaté, prévus à Madrid du 6 au 11 novembre prochain.

Nadège Aït Ibrahim, âgée de 30 ans, est née en France, après une longue carrière sportive en France, cette binationale décide de rejoindre l’Algérie. Pour elle c’est avec une grande fierté qu’elle intègre l’élite féminine algérienne de karaté. « Je vais m’affirmer avec l’Algérie qui m’a offert cette opportunité de renouer avec les Championnats du monde » affirme-t-elle. C’est donc un nouveau défi pour une athlète de haut niveau qui a été mise à l’écart de l’équipe de France en 2016 par la Fédération française de karaté, « je ne connais pas les motivations des responsables techniques du karaté français. J’avoue que cette décision m’a profondément marquée… » a-t-elle avoué. (…)

« Voilà pourquoi j’ai tout de suite sauté sur cette proposition. J’ai envie d’honorer l’Algérie en remportant le titre mondial en individuel, ainsi qu’une médaille par équipe, vu qu’on possède une bonne équipe» avait-elle déclaré, avant de poursuivre : « Depuis mon départ de l’équipe de France, je n’ai jamais baissé les bras en me préparant à fond sous la conduite de mon entraîneur, qui n’est autre que mon père. Mon objectif ne se limitera pas aux Championnats du monde, car je vise aussi les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Mon rêve est de boucler ma riche carrière en décrochant une médaille olympique pour le karaté algérien ».

(Merci à Eric)

Simon a subi une agression homophobe à Lyon. "En sortant d'un fast-food, on a été pris à partie par 4 jeunes garçons qui nous ont insulté, et c'est passé rapidement à des coups."
Trump déclare avoir eu «une très bonne conversation» avec le nouveau président du Brésil Jair Bolsonaro et qu'ils travailleront «étroitement ensemble»

Commentaires

Accueil
Menu
X