Plein ecran

Lille : la préfecture va étudier la demande d’asile d’un jeune Guinéen qui a aidé à arrêter un braqueur

Oct
2018

Ces derniers jours ont été un peu fou, pour Sediki Camara. Le jeune Guinéen de 19 ans, menacé d’expulsion, va voir sa procédure de demande d’asile accélérée après avoir contribué à l’arrestation d’un braqueur à Lille.

« Dès que je l’ai vu sortir, il a rangé son arme. Moi j’ai foncé, je suis allé direct sur lui, je l’ai tapé, il est tombé » raconte le jeune homme, qui étudie au lycée Geoges Guynemer, à Saint-Pol-sur-Mer.

En arrivant au lycée professionnel, Sédiki Camara a été fêté en héros. « Je suis rentré, je le savais même pas et j’ai vu des gens crier mon nom partout ! »
Un drôle de traitement pour ce jeune qui est menacé d’expulsion.

Les faits s’étaient déroulés lundi 15 octobre, en pleine journée. Un homme de 22 ans, visage masqué, fait irruption dans le magasin « Histoire d’Or » rue de Béthune et brandit une arme (qui s’est révélé factice) avant de tenter de casser des vitrines du commerce avec une clé anglaise.

Sauf qu’il n’y parvient pas et prend la fuite les mains vides, avant d’être maîtrisé par le géant de la bijouterie aidé par deux témoins. Parmi eux se trouvait le jeune homme originaire de Guinée Conakry.

Saint-Pol-sur-Mer/Dunkerque (59) : des migrants ont pris possession de la piscine, les familles ont peur
Rupture Moscou-Constantinople : la crainte d'un monde orthodoxe coupé en deux (MàJ)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu