Plein ecran

Talence (33) : des migrants squattent, pillent et saccagent la maison de son père décédé, deux sont laissés libres, l’autre placé en foyer

17/10

 

Endeuillé par la perte de son père en juillet, un homme est venu relever les compteurs dans la maison paternelle inoccupée à Talence. Mais vendredi, il a surpris un jeune qui dormait dans une chambre du pavillon.

L’intrus a été interpellé au saut du lit par les policiers et ramené au commissariat central de Bordeaux. Pendant que la victime déposait plainte, trois jeunes sont retournés chez son père se venger de cette arrestation.

Ils ont aspergé des murs de peinture et dérobé des bijoux mais ont été arrêtés alors qu’ils s’enfuyaient. Les squatteurs, des Marocains se disant âgés de 11 à 14 ans, dont certains agissaient sous l’emprise de benzodiazépines, ont été entendus par les policiers. L’un a été placé en foyer, les autres sont repartis libres.

(Merci à Saskia)

Saint-Martin : l'homme qui posait avec le président, interpellé dimanche pour possession de stupéfiants
L'amendement instaurant un crédit d'impôt aux personnes hébergeant des réfugiés adopté

Commentaires

Accueil
Menu
X