Plein ecran

L’amendement instaurant un crédit d’impôt aux personnes hébergeant des réfugiés adopté

17/10

POLITIQUE – L’incitation financière a été fixée à 5 euros par nuitée dans la limite de 1500 euros par an. Les associations en charge de l’hébergement des réfugiés délivreront les certificats permettant aux particuliers de demander le crédit d’impôt.

« Avec ce crédit d’impôt, je propose qu’on puisse se donner les moyens dès le départ de vivre ensemble » pour « favoriser les rencontres entre des gens qui ont dû quitter leur pays dans les pires conditions et le pays qui les accueille. Cette mesure permettra enfin d’avancer sur la question du logement, sachant que 13.000 personnes protégées vivent encore dans des centres », a-t-il ajouté.

(…) LCI

Talence (33) : des migrants squattent, pillent et saccagent la maison de son père décédé, deux sont laissés libres, l'autre placé en foyer
Rwanda : raison d’Etat ou nouvelle humiliation nationale ? (Bernard Lugan)

Commentaires

Accueil
Menu
X